Une semaine de solidarité pour fêter les 10 ans de la Fondation Bouygues Telecom

Une semaine de solidarité pour fêter les 10 ans de la Fondation Bouygues Telecom
Pour célébrer ses 10 ans, la Fondation Bouygues Telecom, qui intervient dans les domaines de la solidarité, de l’environnement et de la culture, a proposé aux collaborateurs Bouygues Telecom de s’impliquer massivement, du 7 au 14 octobre 2016, dans une semaine dédiée à la solidarité, intitulée « We love Solidarity ».


En 10 ans, la Fondation Bouygues Telecom a attribué plus de 6 millions d’euros, réalisé plus de 2 millions d’euros de dons en nature et offert plus de 10 300 heures de volontariat, parrainant plus de 330 projets associatifs. « Il était important de marquer les 10 ans de la Fondation avec un acte fort, en mobilisant l’énergie et l’enthousiasme de l’ensemble des collaborateurs, qui sont le moteur de la Fondation depuis son origine », souligne Didier Casas, président de la Fondation.

4 000 heures de volontariat des collaborateurs pour la semaine « We love Solidarity »

La Fondation a décidé d’offrir aux collaborateurs des missions à la carte, permettant de conjuguer implications personnelles et collectives, au service des associations et causes soutenues depuis sa création. Elle a demandé à toutes les associations qu’elle aide depuis 10 ans d’exprimer leurs besoins en missions de volontariat. De son côté, Bouygues Telecom a offert à ses collaborateurs une demi-journée pour participer à l’une des 120 missions ainsi identifiées au bénéfice de plus de 70 associations.  Et ce sont 1 000 collaborateurs de toute la France, près d’un salarié sur 8 de Bouygues Telecom, qui se sont mobilisés et portés volontaires pour participer à la semaine « We love solidarity ».

Mise à disposition de compétences, récolte de déchets et amélioration des conditions d’hospitalisation des enfants.

La Fondation a récolté plus de 95 m3 de déchets depuis sa création. Parmi les missions « We love Solidarity », 65 collaborateurs participeront à la collecte de déchets et l’arrachage de plantes invasives dans les marais de la commune de Bourges. La Fondation a également réalisé 239 rêves d’enfants gravement malades. Pendant cette immense mobilisation solidaire, des collaborateurs continueront d’œuvrer pour l’amélioration des conditions d’hospitalisation en réalisant, du 10 au 14 octobre, des travaux de peinture et de décoration dans les chambres du service d’oncologie pédiatrique de l’Institut Curie. D'autres volontaires mettront leur savoir-faire digital ou leur expertise informatique au service des mères isolées ou de travailleurs handicapés .

, , ,