Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Je parraine… un groupe de parole pour rester femme malgré le cancer

Je parraine… un groupe de parole pour rester femme malgré le cancer
Lorsqu’une femme traverse la difficile expérience du cancer, elle a besoin du soutien de son entourage. Mais face à la maladie, c’est tout le foyer qui est mis à l’épreuve : en parler avec une onco-psychologue permet de recréer l’union nécessaire au combat à mener. Françoise Lesoil, collaboratrice Bouygues Telecom, a souhaité soutenir ce projet auprès de la Fondation Bouygues Telecom, attachée à mettre en lumière l’engagement citoyen de ses collaborateurs. L’association Etincelle est un lieu d’accueil pour les femmes atteintes d’un cancer. Pendant et après leur maladie, elles viennent y trouver du soutien et de l’information, en dehors de l’hôpital. Car outre la violence des traitements et la douleur physique, le cancer est aussi une souffrance psychologique, dont les conséquences sont loin d’être anodines.


Se préoccuper des dommages collatéraux

Aux premières loges d’un quotidien rendu difficile, l’entourage assiste aux douloureux bouleversements dus à la maladie. Déstabilisés par la peur de perdre un être cher, les enfants de tout âge, le conjoint, les aidants souffrent parfois d’une difficulté à parler de la maladie, voire d’une rupture totale de la communication. L’association Etincelle a créé un groupe de parole spécifique pour que tous apprennent à gravir ensemble le long chemin menant à la guérison.

Françoise Lesoil confie les raisons de son parrainage : « tout au long de ma maladie, en allant à Etincelle, j’ai été épaulée, soutenue, boostée, chouchoutée par des personnes bienveillantes. J’ai rencontré des bénévoles à l’écoute des autres, généreuses, et qui ont pour beaucoup subi cette maladie par le passé. Je suis contente de mettre ma pierre à l’édifice et de permettre à d’autres femmes atteintes d’un cancer d’être épaulées à leur tour. »

Dénouer la parole

Chaque session accueille huit personnes, dans les locaux de l’association à Issy-les-Moulineaux. L’intervenante, onco-psychologue et vice-présidente de l’association, s’adapte précisément à la demande de chaque participant, selon son degré de parenté (enfant, parent, conjoint, etc.). Après l’excellent accueil réservé à cette initiative en 2015, l’atelier est reconduit en 2016, chaque premier samedi du mois.

Pour Amélie Bertin-Mourot, directrice d’Etincelle, l’enjeu était de taille. « Grâce à la Fondation, nous avons pu renouveler l’atelier pour l’ensemble de l’année 2016. Sans subvention, il aurait été impossible de le pérenniser ! ».

Envisager plus sereinement l’avenir

Le soutien des proches est indispensable pour lutter contre la maladie. Participer à un groupe de parole aide à maintenir la cohésion familiale malgré l’adversité. Les femmes atteintes de cancer sont ainsi plus entourées, davantage soutenues et mieux comprises par leurs proches. Le foyer peut alors à nouveau entrevoir la possibilité d’un avenir inscrit dans la normalité.

 

 

Le site d'Etincelle : www.etincelle.asso.fr

, , ,