Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Je parraine… L’éveil culturel descend dans la rue

Je parraine… L’éveil culturel descend dans la rue
L’accès à la culture ne va pas de soi. Pour les plus éloignés des structures éducatives, à Chilly-Mazarin, des ateliers sont proposés directement en pied d’immeuble. Rafika Rezgui collaboratrice Bouygues Telecom, a souhaité soutenir le projet auprès de la Fondation Bouygues Telecom, attachée à mettre en lumière l’engagement citoyen de ses collaborateurs.


La MJC de Chilly-Mazarin va au-devant des publics les moins concernés par les institutions classiques. Elle organise tout au long de l’année des ateliers éphémères et ludiques, en plein cœur des quartiers les plus démunis.

Un rendez-vous culturel de proximité

Sous un grand barnum, tapis et activités sont installés. Les participants arrivent les uns après les autres et découvrent le programme du jour réservé à chacun selon son âge : peinture, badminton, perles, football, basket, dessin, jeux "petite enfance", construction de caisses à savon, création de scoubidous, jeux de société…

Au fil des activités, on apprend à se connaître tout en s’amusant. Puis vient le goûter, où les enfants donnent leurs avis sur ce qu’ils ont aimé ou moins aimé. Ils émettent des souhaits pour la prochaine séance. D’atelier en atelier, les liens se tissent. Rafika Rezgui, adhérente de la MJC depuis près de dix ans et marraine du projet, explique sa démarche. « C’est en observant la MJC se déplacer hors les murs pour aller à la rencontre de publics éloignés de la culture, en particulier les enfants et adolescents, que l’idée de la parrainer auprès de la fondation Bouygues Telecom a germée. Ce type d’interventions a un impact positif sur les habitants. Cela permet de créer des liens avec ceux qui pensent que les actions culturelles et socio-culturelles du territoire ne s’adressent pas à eux, ou qui ne les connaissent tout simplement pas ! Certains franchissent ensuite plus facilement le seuil de la MJC. »

Une passerelle sociale nécessaire

« Une fois par semaine, un atelier éducatif que nous menons directement sur le parking des hôtels sociaux permet à notre équipe éducative d'accueillir de nombreux enfants vivant avec leurs parents, confinés dans une seule chambre d'hôtel, parfois durant des années. », confie Laurent Ott, le directeur du Centre Social - MJC de Chilly-Mazarin. Les plus jeunes d’entre eux ne sont pas scolarisés en maternelle : les ateliers d'éveil culturel, linguistique et sensoriel remplissent donc là un rôle essentiel. Quant à l’atelier hebdomadaire conduit à la résidence Saint-Eloi, dont sont issus les foyers les plus en difficulté, il vient clairement combler des difficultés d'accès et de participation à la vie culturelle.

Pensé dans la plus grande accessibilité, le projet s’enrichit de la pluralité de cultures et de tranches d’âge qui s’y côtoient. « Nous avons pu réaliser 150 séances sur la saison 2015/2016. Ces ateliers ont concerné plus de 60 familles, dont à peu près 200 enfants de tout âge. », détaille encore Laurent Ott. Innovant, sans aucune condition de participation, il peut être répliqué dans d’autres quartiers. Pour qu’en encourageant l’accès à l’éducation, chacun participe à la construction d’une société plus solidaire.

www.facebook.com/mjccentresocial.chillymazarin/

, , , ,