Entre clubs de foot, art et milieu médical : le mécénat d'Armor-Lux

Entre clubs de foot, art et milieu médical : le mécénat d'Armor-Lux
Parallèlement à ses activités de sponsoring, Armor-Lux consacre chaque année 250 000 € au mécénat. Soutien de petits clubs de football, de festivals, achat d’œuvres d'art et financement de travaux de recherche médicale... voici un tour d'horizon des actions de la firme de prêt-à-porter.


La différence entre sponsoring et mécénat

 

Armor-Lux finance les clubs de football de Rennes (en 1ère division) et de Brest (en 2e division). Mais également une partie des Fêtes maritimes de Brest et de l'Interceltique de Lorient. Voilà pour les opérations de sponsoring de la marque, qui ont clairement un but commercial. À côté de cela, la PME a développé une large politique de mécénat, au niveau local avant tout. Dans ce cadre, elle soutient divers petits clubs de football, éligibles au mécénat, contrairement à ceux des ligues 1 et 2, dont l'USC Concarneau, le club de Coray et celui de Plozévet. Ainsi que des festivals et groupes de musique, comme le Festival de Cornouaille et les Eostiged ar Stangala.

 

Des œuvres d'art à la recherche médicale

 

Le mécénat d'Armor-Lux prend aussi une dimension artistique, puisque l'entreprise achète chaque année quatre à cinq tableaux de peintres contemporains, qui ornent fièrement ses murs. Il s'intéresse également au domaine médical, par le soutien des travaux contre la leucémie du professeur Youinou à Brest et des Blouses roses, notamment. Au total, Armor-Lux est le mécène d'une centaine de structures, dont beaucoup reposent financièrement sur la firme de prêt-à-porter. Soumise à la norme ISO 26000, elle prend à cœur son rôle d'entreprise socialement responsable, tenue de contribuer à la bonne santé et au bien-être de la société.

 

Source

, , , , , ,