Décès de François Chérèque, ancien secrétaire général de la CFDT

Décès de François Chérèque, ancien secrétaire général de la CFDT
François Chérèque, ancien secrétaire général de la CFDT, est décédé le 2 janvier après s'être battu contre une leucémie diagnostiquée fin 2015. Portrait d'une figure incontournable du syndicalisme, engagée et humaine.


Un « homme exceptionnel d'engagement et d'humanité »

 

François Chérèque s'est éteint le lundi 2 janvier, à l’âge de 60 ans « à la suite d'une longue maladie », comme l'ont déclaré chacun de leur côté l'un de ses proches et la CFDT. L'ancien secrétaire général de la Confédération française démocratique du travail souffrait en effet d'une leucémie, qui avait été diagnostiquée en septembre 2015. Suite à l'annonce de son décès, de nombreux hommages ont été rendus sur les réseaux sociaux, dont celui de Laurent Berger (son successeur à la tête de l'organisation syndicale) posté sur Twitter, qui a salué « l'homme exceptionnel d'engagement et d'humanité qu'il était ».

 

François Chérèque et la CFDT, une longue histoire

 

Né en juin 1956, François Chérèque grandit auprès d'un père ouvrier impliqué au sein de la CFDT. En 1978, après un début de carrière dans l'éducation spécialisée et la pédopsychiatrie, il adhère lui aussi à l'organisme syndicaliste. Il y passera 24 ans avant d'en prendre la tête. Après des hauts, des bas et de nombreuses réformes, François Chérèque officialise son départ de la CFDT en septembre 2012, au milieu de son troisième mandat. Désireux de profiter d'une retraite active, il devient président de l'Agence du service civique en 2014. Après quelques mois d'arrêt, il retrouve cette fonction en janvier 2016, avant d'être contraint de cesser toute activité à cause de sa maladie.

, , ,