[EAU] Ocean Hackathon : Appel à défis ouvert jusqu’au 18 juin 2017

[EAU] Ocean Hackathon : Appel à défis ouvert jusqu’au 18 juin 2017
Pour la deuxième année consécutive, un appel à défis a été lancé pour le Ocean Hackathon ce 6 mars 2017. Les défis peuvent être proposés par tous : usagers de la mer, professionnels, particuliers… jusqu’au 18 juin 2017 !


Ocean Hackathon : le concept

 

Un hackathon est un rassemblement de professionnels du numérique, qui travaillent ensemble le temps e l’élaboration d’un prototype numérique à partir des données qui leur ont été fournies. Le Ocean Hackathon 2017 s’adresse à tous les amoureux du monde maritime. Il est organisé par le Campus mondial de la mer, French Tech Brest + et Morespace. Le tout est piloté et coordonné par le Pôle Mer Bretagne Atlantique et le Technopôle Brest-Irdoise. Le Ocean Hackathon propose à ceux qui le souhaitent de soumettre des défis jusqu’au 18 juin 2017.

 

Lors du Hackathon qui se déroulera sur un week-end, les participants pourront créer des communautés d’intérêt pour relever l’un des défis retenus. Pour ce faire, des données telles que des cartes maritimes, des prévisions océanographiques… seront mises à leur disposition ainsi que les compétences d’experts partenaires.

 

En effet, le Ocean Hackathon nécessite du matériel et des compétences. Il pourra compter cette année sur le partenariat de l’Agence française pour la biodiversité, le CLS Brest, GIS Bretel ou encore Nautisme en Finistère, SHOM…

 

Pourquoi participer au Ocean Hackathon ?

 

Relever les défis de l’Ocean Hackathon pourrait mener à des pistes pour la création d’une entreprise, imaginer un nouveau concept, un nouveau produit… À l’issue de l’Ocean Hackathon 2016, les 6 défis retenus ont été relevés par 60 participants. Grâce à l’événement, une entreprise est en cours de création et deux autres projets sont en train d’en émerger. C’est le Technopôle Brest-Iroise et le Pôle Mer Bretagne Atlantique qui se sont proposés pour accompagner les porteurs de projets qui souhaitent aller plus loin dans leurs idées.

 

 

 

, , , , , ,