Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Électrification rurale au Burkina Faso : premières réalités à Guiba et Bindé

Électrification rurale au Burkina Faso : premières réalités à Guiba et Bindé
Dans le cadre du Programme Facilité Energie lancé par l'Union européenne, le SIAD a mis en place en 2012 un projet d'électrification rurale au Burkina Faso. Six ans après son lancement premières réalités du Projet Energie Entrepreneur pour le SIAD et ses partenaires avec l'inauguration des centrales électriques photovoltaïques. Félicitations à tous ceux et celles qui ont contribué au succès de ce projet qui entre aujourd'hui dans sa phase la plus difficile : la confirmation ! Retour sur un projet phare du SIAD qui a su joindre durabilité et innovation.


C'est grâce au concours du programme de l'Union européenne Facilité Energie et de ses partenaires (Union Européenne, Île-de-France, 2iE, Cofides Nord-Sud, URC Nazinon, Fonds pour l'Electrification rurale du Burkina Faso, etc.) que le SIAD a aujourd'hui le plaisir d'inaugurer les 7 centrales photovoltaïques installées dans les communes de Guiba et Bindé au Burkina Faso. Cette inauguration prévue 31 mars 2017 à 8h30 se fera sous le parrainage du ministre de l'Energie burkinabé et en présence de son représentant le Pr. Alfa Oumar Dissa., de l'ambassadeur de la délégation de l'UE ainsi que du Gouverneur de la région du Zoundwéogo.

Cet événement représente l'achèvement d'un projet conçu en 2011 et le fruit du travail continu des équipes du SIAD et des partenaires grâce à qui ce projet voit enfin le jour.

Si l'électrification rurale a aujourd'hui le vent en poupe, il n'en était rien en 2011 lorsque le SIAD et ses partenaires locaux travaillaient à l'élaboration d'un projet d'électrification rurale au Zoundwéogo. Ce projet, est né du constat que l’absence d’électricité constitue un obstacle majeur au développement socio-économique en zone rurale souvent marginalisée de par leur éloignement géographique avec le réseau électrique national. 

Au Burkina Faso, la pauvreté est particulièrement sensible dans les zones rurales mais elle est aggravée dans les villages non électrifiés. L’absence d’électricité constitue un obstacle majeur au développement socio-économique de ces villages : la journée de travail ou d’études s’interrompt à la nuit tombée ; l’utilisation du pétrole pour l’éclairage domestique ou pour l’alimentation des moteurs met en danger la santé des enfants; la vie socioculturelle est limitée et l’accès à certains médicaments est impossible faute de moyens de réfrigération.

Afin de répondre au besoin des populations en énergie, mais aussi pour lutter efficacement contre l’exode rural, le SIAD et ses partenaires ont développé le concept d’ULPES (Unité Locale de Production d’Electricité Solaire). Une solution renouvelable, accessible et durable, basée sur des systèmes de production autonomes décentralisés. L’accès à l’énergie permettra d’améliorer considérablement les conditions sanitaires et socio-économiques des populations en alimentant les écoles et les centres de santé de la province mais aussi en favorisant la création de petites entreprises faisant vivre la région.

L'inauguration de ces centrales marque donc un pas important vers l'électrification intégrale des espaces ruraux au Burkina Faso ; et le SIAD est heureux d'avoir contribué à ce pas en avant.

Les 7 centrales d'une puissance de 7kW, vont permettre de fournir les habitants en électricité grâce à la mise en place d'un mini-réseau (mini-grid) auquel ils peuvent se raccorder grâce à l'acquisition de compteur électrique. Le projet prévoit en outre l'électrification des bâtiments publics (écoles, centres de soins, etc.). 

Le projet ne s'arrête pas là ! Si l'inauguration marque la fin de la construction des centrales elle représente aussi le lancement de la production d'électricité solaire et des activés connexes génératrices de revenus.

En effet, le SIAD souhaite poursuivre son action dans ces deux communes à travers l'accompagnement des entrepreneurs locaux. La phase 2 (2017-2019) du projet prévoit la mise en place de formation professionnelle à destination des entrepreneurs (visant particulièrement les jeunes et les femmes) et d'accompagnement à l'achat de matériel électrique (grâce au micro-crédit).

Plus d'infos sur notre site

, , , , ,