Catherine Barbaroux à la tête d’En Marche !

Catherine Barbaroux à la tête d’En Marche !
Catherine Barbaroux a été choisie pour gérer le mouvement créé en 2016 par Emmanuel Macron : En marche !. L’ancienne présidente de l’ADIE est par intérim à la tête du nouveau parti, qui est sur le point d’être rebaptisé « La République en Marche ».


Catherine Barbaroux assure la gestion d’En marche ! depuis la démission de Macron

 

Catherine Barbaroux rencontre Emmanuel Macron en 2015, alors que ce dernier est encore ministre de l ‘Économie. C’est l’une des premières à se joindre au mouvement du nouveau président de le République, créé le 6 avril 2016. À la suite de sa victoire aux élections présidentielles, Emmanuel Macron a été obligé de démissionner de son mouvement pour pouvoir s’installer à l’Élysée et assumer ses nouvelles responsabilités. Le secrétaire général d’En marche ! a annoncé que Catherine Barbaroux a été nommée pour assurer l’intérim à la présidence du parti, ce lundi 8 mai 2017.

 

Le parcours de Catherine Barbaroux

 

La nouvelle présidente par intérim du parti d’Emmanuel Macron, En marche !, a un parcours pour le moins atypique. Âgée de 68 ans, elle a travaillé en tant que secrétaire adjointe pour le Groupe PS-MRG à l’Assemblée nationale, puis au cabinet du ministère de l’Environnement, et ensuite au ministère du Commerce. Elle a notamment travaillé en tant que déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle au ministère du Travail de Martine Aubry et de François Fillion avant de devenir en 2011, la présidente de l’Adie (Association pour le droit à l’Initiative économique). L’association propose aux entrepreneurs qui ne parviennent pas à trouver des financements pour monter leur projet, des micro-crédits. Elle les accompagne ensuite dans la création de leurs entreprises et proposent différents types de financements en fonction des projets. Le poste de présidente de l’association a d’ailleurs ouvert des portes à Catherine Barbaroux, puisque selon Le Point, c’est en lui remettant un rapport sur la levée des freins à l’entrepreneuriat qu’elle a rencontré le président élu.

 

, , , , ,