Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Opération SOLIDARITÉ AU SENS PROPRE, deuxième édition

Opération SOLIDARITÉ AU SENS PROPRE, deuxième édition
La 2e édition de l’opération SOLIDARITÉ AU SENS PROPRE de la Scop Ça Me Regarde sera lancée en fin d’année. Le but ? Collecter un maximum de produits d’hygiène auprès des entreprises d’Île-de-France et de leurs salariés, au profit du Samusocial de Paris.




Collecte de produits d’hygiène et immersion des salariés

Afin d’améliorer le quotidien des 50 000 hommes et femmes hébergés en centre d’urgence et fréquentant les espaces d’accueil de jour du Samusocial de Paris, la Scop (Société coopérative et participative) Ça Me Regarde a décidé de lancer l’opération SOLIDARITÉ AU SENS PROPRE. La 2e édition se déroulera en septembre et en octobre 2017, en deux temps :
- du 19 au 29 septembre, une collecte de produits de soin et d’hygiène au bénéfice du Samusocial de Paris se tiendra dans les entreprises participantes d’Île-de-France ;
- les 12 et 13 octobre, les salariés volontaires de ces entreprises iront aider au tri des produits directement au siège du Samusocial de Paris à Ivry-sur-Seine.
Roxane Da Cunha, chef de projet solidaire chez Ça Me Regarde, précise également : "Nous faisons aussi en sorte d'entendre les besoins exprimés par l'association. Ainsi, cette année nous insisterons sur la nécessité de collecter des produits destinés aux enfants."

 

Une 1ère édition en 2015, dont le bilan s’est révélé très positif

Afin d’assurer la réussite de l’opération, Ça Me Regarde accompagne les entreprises en leur fournissant des affiches, des flyers et des cartons logotés, destinés à sensibiliser les salariés et à les inviter à faire don d’articles d’hygiène. En 2015, la 1ère édition de SOLIDARITÉ AU SENS PROPRE avait été un grand succès : près de 4 000 produits avaient été récoltés, dont environ 850 rasoirs, 700 savons et gels douche, 185 paquets de mouchoirs et 95 articles pour bébés. Grâce à ces produits “Plus de 300 personnes hébergées dans les centres d’urgence du Samusocial de Paris ont ainsi bénéficié, chaque jour de l’année, des soins d’hygiène participant à leur reconstruction" selon Aline Delettrez, Directrice du mécénat et du bénévolat au Samusocial. Cinq entreprises (Mercer, EDF, Candriam, Coca-Cola et Coved) avaient notamment participé, sur huit sites différents, et 27 salariés ambassadeurs avaient été mobilisés au centre de tri du Samusocial de Paris.

 

 

, , , ,