Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[TOPICARE] Cinq livres sur le mécénat et la philanthropie à lire cet été

[TOPICARE] Cinq livres sur le mécénat et la philanthropie à lire cet été
L’intérêt général représente la réflexion concernant l’intervention de l’État dans la vie des individus. Découvrez notre sélection de cinq ouvrages sur le mécénat et la philanthropie à travers les notions d’intérêt général et de crowdfunding.


 

 

Osez l’intérêt général ! Le livre qui valorise l’accompagnement des associations

 

Le RAMEAU et l’ADASI présentent Oser l’intérêt général !, un ouvrage recueillant des témoignages de douze dirigeants d’associations. L’objectif est de démontrer l’importance des parcours d’accompagnements pour soutenir le développement des projets à forte utilité sociale. Si les associations sont un lieu d’innovation, elles ont souvent besoin d’aide pour accomplir leurs missions et adapter leurs stratégies à la conjecture. 

 

Le crowdfunding : Fondement et pratiques

 

Écrit par Éric Stéphany et Véronique Bessière, Le crowdfunding : Fondement et pratiques est un ouvrage qui fournit une synthèse du crowdfunding. Il y présente les différents types, le processus d’une opération, les acteurs de ce métier et le business model d’une plateforme. Les objectifs de cet ouvrage sont doubles : proposer une description des enjeux et pratiques, mais aussi d’établir un état des lieux des recherches sur ce financement mobilisant un grand nombre de chercheurs.

 

Pour un capitalisme d’intérêt général

 

À travers cet ouvrage, Jean-Marc Borello démontre que l’économie peut également être au service de l’intérêt général. Son auteur engage le secteur de l’économie sociale et solidaire à compléter sa transformer et à assumer pleinement son rôle d’agent économique. Il brise les tabous tout en répondant aux enjeux majeurs de la société, tels que la jeunesse, l’emploi, la solidarité et les personnes âgées.

 

Intérêt général : que peut l’entreprise ?

 

L'intérêt général occupe une place prépondérante dans la juridiction et la pensée politique françaises. Parce qu'il est conçu comme dépassement de l'addition des intérêts privés, chacun s'en réclame désormais. Souvent, les entreprises contestent le monopole au secteur public et sont aujourd’hui confrontées à des attentes et à des normes juridiques. Parmi elles, certaines sont anciennes et doivent passer par les obligations fiscales et sociales. Quant aux plus récentes, elles n’hésitent pas à s’engager autour de la responsabilité sociale des entreprises (RSE).

 

Intérêt général et marché, la nouvelle donne

 

« L’ubérisation » de l'économie sonne-t-elle la fin de la notion d'intérêt général ? Quel rôle nouveau pour l'entreprise ? Que retenir des expériences menées à l'étranger ? Pierre Sabatier, Jean-Louis Chambon et Nicolas Bouzou se sont rassemblés dans cet ouvrage afin d’explorer les pistes d'une vision nouvelle de l'intérêt général. Cette notion préserve le bon fonctionnement de l'économie de marché tout en assurant aux acteurs un cadre de liberté de choix, de responsabilité et de solidarité. Ils y expliquent ainsi les fondements d'un projet qui redonne du sens à l'action politique et de la confiance aux citoyens et aux entreprises.

, , ,