"Names not numbers" : la campagne touchante et innovante de Médecins du Monde

"Names not numbers" : la campagne touchante et innovante de Médecins du Monde
L'ONG Médecins du Monde dévoile la vidéo de sa grande opération de sensibilisation à l'avortement clandestin.


Le 8 mars 2014, à l'occasion de la journée de la femme, Médecins du Monde a lancé sa campagne nommée "Names not numbers", de sensibilisation à l'avortement clandestin. Le but : attirer l'attention sur les dangers de ces actes pour les femmes qui en sont victimes. 

L'ONG, en collaboration avec l'agence BETC, a fait preuve d'une grande originalité. En face du Centre Pompidou, à Paris, une imprimante a éditer des cartes types cartes postales, chacune portant le nom d'une femme décédée d'un avortement clandestin. Le but : l'envoyer à la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Plus d'un millier de personnes ont retiré une carte. Un succès résumé dans une vidéo, publiée le 21 mars dernier. Dans les mois prochains, la machine déménagera dans d'autres grandes villes européennes. 

Sur le site dédié à la campagne, il est toujours possible de retirer une carte, mais virtuelle cette fois-ci, afin de l'envoyer à un responsable politique ou à Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies.

Chaque année, 50.000 femmes meurent d'un avortement clandestin. D'après Médecins du Monde, en Afrique, 97% des avortements réalisés ne sont pas médicalisés.

, , , , ,