Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

La Fondation du Groupe ADP s'engage sur les territoires au potentiel riche

France, Chili , …
La Fondation du Groupe ADP s'engage sur les territoires au potentiel riche
La stratégie de la Fondation du Groupe ADP repose sur un modèle audacieux, celui de la co-construction territoriale. En tant qu’acteur majeur sur ses territoires, la fondation doit porter des projets innovants et apporter des réponses à des problématiques sociétales. Ces territoires abritent non seulement les infrastructures du Groupe ADP, mais surtout ses salariés et leurs familles. Par conséquent, la fondation a à cœur de créer une dynamique économique et sociale en s’investissant dans leur développement global. La Fondation traduit la volonté du Groupe de s’engager dans ces zones fragiles mais riches de potentiel. Pour ce faire, elle a choisi d’accompagner tout particulièrement les jeunes qui sont le souffle de vie de ces territoires. Des partenariats pluriannuels de trois ans ont déjà été mis en place avec cinq départements à proximité des activités du Groupe pour des alliances territoriales pérennes. Trois questions à Laure Kermen-Lecuir, Déléguée générale de la Fondation du groupe ADP.


Quelles sont vos impressions sur cette deuxième année d’activité en tant que fondation d’entreprise indépendante ?

Les débuts de la Fondation du Groupe ADP ont dépassé toutes mes attentes. Grâce au soutien constant du président du Groupe, Augustin de Romanet, nous avons trouvé notre place et nous avons affirmé naturellement notre rôle au sein du Groupe et des territoires. Je suis très fière de cette deuxième année qui a permis de démontrer la légitimité de la fondation. Tant en externe à travers notre position unique et notre dynamisme qui font de la fondation une structure d’envergure sur la scène du secteur à but non lucratif, qu’en interne au sein du Groupe ADP. 166 collaborateurs sont impliqués à travers différents programmes de mécénat de compétences comme le tutorat ou le parrainage. Cela montre bien qu’il y avait une réelle attente dans l’entreprise, mais aussi un esprit d’engagement et d’implication au sein de notre Groupe lié au fait, entre autres, que c’est une entreprise avec une mission de service public.

Avez-vous réussi à véritablement ancrer la fondation et ses actions au sein des communautés territoriales ?

Notre vision, axée sur un mécénat territorialisé dans une logique de co-construction avec des partenaires sur le territoire, n’est pas si courante pour une fondation. Je crois que cela nous a permis de réussir à établir une relation privilégiée avec les territoires qui abritent les activités du Groupe et ses salariés. Nous avons mis en place, depuis la création de la Fondation, près de 25 partenariats en conventions triennales avec cinq départements d’Île-de-France. Notre politique de partenariats de long terme nous permet de pérenniser l’action, mais aussi de construire des systèmes d’évaluation pour ajuster de façon immédiate les projets. C’est à notre sens notre rôle, et celui d’une fondation, que de prendre le risque de l’expérimentation, à condition d’être agile dans la gestion de nos programmes afin de générer le plus grand impact pour les sujets que nous servons.

Quels sont vos perspectives pour les prochaines années ?

Nous allons accentuer nos actions à l’international où nous gérons des aéroports comme à Madagascar, au Chili, à l’Île Maurice, en Croatie ou en Guinée, toujours en faveur des personnes en situation d’illettrisme. Développer l’investissement des collaborateurs dans nos projets est aussi un enjeu important. Nos premiers chiffres sont très encourageants ! Les salariés peuvent s’engager sur leur temps de travail, à raison d’une demi-journée par mois. Ce dispositif a un vrai potentiel, et pourra élargir l’impact de la fondation de manière considérable. Il s’agit d’une belle opportunité pour les employés du Groupe qui sont aussi en quête de sens dans leur travail. Même si les demandes affluent, il faut continuer de communiquer aux collaborateurs cette envie de s’engager auprès de la Fondation.

, , ,