Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Engagés pour l'Espoir !
2 000 KM en quelques heures ! Pour cette 39° édition des 20 KM de Paris, 103 coureurs se mobilisent aux côtés des Baroudeurs de l'Espoir à l'appel du cabinet d'avocats Bird and Bird pour tenter de réaliser en quelques heures 2 000 kilomètres ! Grâce à ce soutien, 800 enfants réfugiés dans les camps de la Bekaa, région limitrophe de la Syrie, pourront bénéficier d'un accompagnement scolaire, social et psychologique. Chaque foulée sera un pas de plus vers un avenir meilleur pour une génération entière d'enfants, dans la continuité de l'engagement de l'ONG Baroudeurs de l'Espoir à l'accès à l'éducation des enfants victimes des conflits au Proche-Orient.


Pour la seconde année consécutive ( revoir le film de l'édition 2016 ), le cabinet Bird & Bird se mobilise auprès des Baroudeurs de l’Espoir pour aider l’ONG dans ses programmes sur le terrain. Une cinquantaine d’entreprises ont répondu à l’invitation lancée par le Cabinet qui reversera aux Baroudeurs de l’Espoir 5 euros par kilomètre parcouru.

Alexandre Vuchot, Co-Managing Partner de Bird & Bird, Parrain de la deuxième édition des 20 KM de Paris pour les  Baroudeurs de l’Espoir, indique : « Nous continuons notre soutien à l’ONG Baroudeurs de l’Espoir par le biais du sport. C’est avec beaucoup de plaisir mais également beaucoup de fierté que nous allons courir pour la bonne cause en faveur de l’ONG Baroudeurs de l’Espoir. Leurs projets humanitaires et leur implication sur le terrain nous touchent particulièrement ».

A quoi servira l'argent collecté ?

Les fonds collectés vont permettre d'aménager une unité mobile éducative déployée avec l'association Amel dans les camps de réfugiés de la Bekaa au Liban. Ils aideront notamment à la prise en charge de 800 enfants particulièrement affectés par la crise syrienne et en âge d'être scolarisés ​(3 à 17 ans, équilibre fille/garçon), incluant des enfants réfugiés et des enfants libanais vulnérables. Ils auront ainsi accès à un support psycho-social et éducatif, à proximité de leurs lieux de vie (en majorité des campements informels). L’unité mobile éducative se rend dans différents sites plusieurs fois par semaine afin de proposer des activités éducatives. Les enfants bénéficient du lundi au samedi de deux demi-journées par semaine (soit 8h au total) de soutien scolaire (aide aux devoirs, sessions de soutien thématique en anglais, mathématique ou arabe, atelier de lecture), d’activités récréatives (travaux manuels, dessins, jeux de plein air, marionnettes) et d’un soutien psycho-social (groupes de discussions, consultations individuelles, sessions de sensibilisations). 

En parallèle, une assistante sociale du projet effectue des maraudes dans les camps afin de rencontrer les parents et de continuer à sensibiliser sur l’importance de l’accès à l’éducation. 

Voir le projet en image

Diane Antakli, présidente de l'ONG Baroudeurs de l'Espoir précise : « Une génération entière d’enfants a été exposée à la guerre et souffre de graves traumatismes psychologiques. Le déploiement de cette unité mobile, renforcée par la présence d’un support psycho social et éducatif, va permettre à ces enfants de se reconstruire et d’entrevoir un avenir meilleur. La mobilisation des coureurs, le soutien de Bird & Bird est un témoignage fort pour ces millions d’enfants touchés par les conflits au Proche-Orient : Tous ensembles, engagés pour l’Espoir ! »

Contexte, environnement 

La région de la Bekaa, limitrophe de la Syrie, accueille plus du tiers des réfugiés syrien présents sur le territoire libanais (1.5 millions au total, soit 25% de la population nationale). Cette zone, essentiellement rurale, dispose d'un nombre limité de structures éducatives et d’un manque d’enseignants qualifiés. Cela rend difficile la scolarisation des enfants réfugiés syriens et en particulier ceux vivant dans les campements informels soumis à des conditions de vies très difficiles et à la récurrence du travail infantile. 

Parmi les 496,000 réfugiés syriens en âge d’aller à l’école (3- 18 ans), seuls 48% sont actuellement scolarisés. 

Témoignage de Gedaa, jeune réfugiée syrienne dans les camps de la Bekaa.

Soutenir les actions de l'ONG Baroudeurs de l'Espoir

Rv sur la page de collecte : 20km.bdle.org

L’ONG Baroudeurs de l’Espoir a été fondée en novembre 2014, avec pour objectifs de venir en aide aux victimes de conflits armés et d’autres situations de violence, de participer à l’effort de reconstruction de pays en guerre et d’apporter une aide humanitaire dans des situations d’urgence ou de grande nécessité. L’ensemble de leurs programmes s’inscrit dans une neutralité et une indépendance sur le plan politique, économique et religieux. Leurs actions se concentrent principalement sur des programmes de première urgence médicale, alimentaire et sanitaire et des programmes d’aides à la reconstruction par la re-scolarisation des enfants.

Télécharger le dossier de présentation de l'ONG

 

, , , , , , , ,