Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[ENTRETIEN] S. Rouxel, Commissaire, Forum National des Associations & Fondations

[ENTRETIEN] S. Rouxel, Commissaire, Forum National des Associations & Fondations
Sophie Rouxel, commissaire général du Forum national des associations et des fondations (FNAF) répond aux questions de carenews pour détailler l'histoire de ce salon qui accueille aujourd'hui 4 500 personnes. Cette année, l'accent sera mis sur la transition digitale. Le salon se déroule au Palais des Congrès le 18 octobre.


 

Quelle est l’histoire du Forum National des Associations et des Fondations, de son origine à aujourd’hui ?

Le Forum National des Associations et Fondations a été créé il y a 12 ans. La première édition du FNAF s’est déroulée au Sénat, avec un enjeu de professionnalisation du secteur associatif.

Il s’agissait alors de mettre en relation les dirigeants associatifs, qui avaient besoin d’accompagnement, et les différents organismes permettant de développer leur structure, comme les experts-comptables, les commissaires aux comptes ou les avocats. Au début de cette aventure, on comptait environ 15 partenaires, cette offre partenaire s’est aujourd’hui enrichie puisqu’ils seront 70 le 18 octobre. Une augmentation qui nous réjouit puisqu’elle permet d’aborder plus de sujets.  

Cette année nous attendons près de 4500 visiteurs, un public qualifié puisque 80% entre eux sont des dirigeants associatifs. Le FNAF se veut désormais porte-voix du secteur associatif, pour préparer ce Forum National nous sommes à l’écoute des dirigeants et représentants du secteur. Le but étant de connaître leurs attentes, leurs besoins et proposer une manifestation la plus adaptée possible.

 

Quel est votre rôle en tant que Commissaire Général ?

J’agis comme un chef d’orchestre. Je coordonne l’ensemble des équipes, de la communication, du marketing, de la création de contenus (thèmes des conférences et des ateliers), de la production (ex : mobilier, décoration)… Je suis en parallèle directrice des contenus et événements des Échos salon et Commissaire Général du FNAF depuis 3 ans. 

 

Pourquoi avoir choisi le thème de la transition digitale ?

Derrière notre volonté de choisir le thème de la transition digitale se cache un aspect économique majeur. La part du digital dans notre pays ne cesse d’augmenter et est en passe de devenir un pilier de notre économie. L’enjeu majeur dans le secteur de l’intérêt général est de renouveler les bénévoles et donateurs. Jusqu’à présent la majorité d’entre eux était des personnes relativement âgées, désormais on sent la volonté des jeunes de s’investir, d’être acteurs. 

Contrairement à leurs aînés, les jeunes cherchent des actions immédiates et aiment changer de structure associative. Il est donc devenu primordial pour les associations de connaître les outils digitaux pour faire le « buzz » sur les réseaux sociaux et fédérer autour de la cause que chacune d’entre elles soutient. La nouvelle génération cherche à prendre soin de soi et des autres, à donner du sens à ses actions. 

Cette dynamique altruiste s’est illustrée par exemple au lendemain des attentats de 2015 lorsque des collectifs temporaires se sont mis en place indépendamment du secteur associatif. De nos jours bénévoles et donateurs ont besoin de transparence, d’explication des actions menées à l’illustration des impacts des différentes associations.

 

Comment va se dérouler la journée, quels en seront les temps forts ?

De 8h30 à 18h30 s’enchaîneront les conférences et ateliers. Trois temps forts auront lieu dans la journée. À 11h15 seront évoqués les enjeux pour les 5 prochaines années, à midi aura lieu une session « coups de coeur » au cours de laquelle chaque partenaire officiel présentera une structure innovante autour du thème de sport, enfin à 16h15 se succéderont plusieurs témoignages de dirigeants associatifs sur la façon dont le numérique change l’action. 

La grande nouveauté de cette année est la création d’un village digital, pour l’accélération de la transition digitale. Autour de conférences (ex : la diversification des modes de collecte) d’ateliers (ex : Facebook pour les organisations à but non lucratif) et de stands de partenaires (tels que Google), chacun pourra obtenir des renseignements sur la thématique du digital. 

 

carenews.com est partenaire média du FNAF. 

 

© Brian du Halgouet

, , , ,