[#STREET] Bagagerie électronique de l’association Entraide le Relais : 1er bilan

[#STREET] Bagagerie électronique de l’association Entraide le Relais : 1er bilan
Cela fait un peu plus d’un an qu’une bagagerie électronique, destinée à numériser et sécuriser les papiers des personnes sans domicile fixe, a été installée dans les locaux de l’association Entraide le Relais à Strasbourg. Bilan.


 

 

 

 

Une borne électronique pour sécuriser les papiers des SDF

 

Conserver ses papiers intacts lorsqu’on vit dans la rue est un vrai défi : il y a les risques qu’ils soient volés, détériorés ou encore mouillés par la pluie… Et sans papiers, il devient impossible pour les SDF d’effectuer toute démarche relative au logement, à l’accès à la santé ou à l’emploi. C’est pour répondre à cette problématique prioritaire que l’association Entraide le Relais de Strasbourg a fait installer une bagagerie électronique dans ses locaux il y a maintenant plus d’un an, avec le soutien de la ville. Cette borne, constituée d’un scanner et d’un écran tactile, permet aux SDF enregistrés de numériser leurs documents et de les enregistrer dans leur coffre-fort numérique personnel, afin de les sécuriser.

 

Un bilan en demi-teinte pour l’association Entraide le Relais

 

En un peu plus d’un an, une quarantaine seulement de SDF se sont inscrits sur la bagagerie électronique d’Entraide le Relais. Un chiffre plutôt décevant, surtout lorsque l’on sait que l’association accueille près de 1 000 personnes en situation de grande précarité, dont 350 y ont une domiciliation pour le courrier. Si certains SDF refusent de recourir à ce dispositif par méfiance, car ils craignent que leurs papiers arrivent entre de mauvaises mains, d’autres, totalement exclus du numérique, ne savent tout simplement pas comment l’utiliser. Afin de résoudre ce dernier point, un accompagnement et une formation sont prévus pour aider chaque personne désirant profiter de ce service, comme l’explique Hervé Turquains, directeur de l’association.

, , , , , , ,