Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

La ministre du Travail prête à soutenir l’insertion des jeunes

La ministre du Travail prête à soutenir l’insertion des jeunes
Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a souhaité mettre en avant les dispositifs d’insertion sociale et professionnelle pour les jeunes les plus éloignés de l’emploi, comme le dispositif des E2C. Vendredi 13 octobre 2017, elle s’est rendue à l’École de la 2e Chance de Marseille afin de découvrir le fonctionnement du dispositif des E2C et échanger avec des stagiaires.


Le dispositif des E2C : un dispositif reconnu efficace
Chaque année, près de 100.000 jeunes sortent du système scolaire sans emploi ni qualification. Les Écoles de la 2e Chance (E2C) permettent à des jeunes motivés, sans diplôme ni qualification, d’intégrer un parcours individualisé dédié à la construction de leur projet d’insertion sociale et professionnelle. Le cursus en E2C est individualisé, dispensé en alternance avec l’entreprise, ancré sur les bassins d’emplois, suivi d’un accompagnement post-parcours et dispose d’une garantie de qualité (labellisation reconnue conforme par le CNEFOP).


Dispositif intensif de deuxième chance, les E2C sont aujourd’hui un complément des efforts de l’enseignement initial sur les décrocheurs, une passerelle vers les contrats de travail en alternance et un outil des politiques publiques de réinsertion des jeunes sans emploi et sans qualification (NEETS : Neither in Employment nor in education or training). Le dispositif des E2C a montré son efficacité : le taux de sorties positives vers l’emploi et la qualification des jeunes qui suivent le parcours s’établit en 2016 à 62%.


« La jeunesse est une chance ! Donnons-lui la possibilité d’oser et de réussir comme le font l’École de la 2e Chance et l’Epide ! » a annoncé Muriel Pénicaud, lors de sa visite à l’École de la 2e Chance de Marseille. Elle a pu visiter le site de l’E2C Marseille, participer à un atelier sur la mobilité professionnelle et découvrir la filière-restauration de l’E2C. Sa visite s’est terminée par un échange questions-réponses avec des stagiaires de l’E2C sous forme de table-ronde.


Voici le message de la ministre du Travail aux stagiaires des E2C : « À tous les stagiaires de l’École de la 2e Chance, je souhaite vous dire : croyez en votre projet, allez-y à fond pour vous former, votre engagement et vos compétences vous permettront de réussir et de vous épanouir dans votre métier. Bonne chance ! »

Un dispositif national pour l’insertion des jeunes
En France, il existe 118 sites-Écoles de la 2e Chance répartis sur l’ensemble du territoire national. À l’entrée, les écoles procèdent à des entretiens pour mesurer le niveau d’engagement et de motivation. Le stagiaire est pleinement impliqué dans la conception de sa formation et d’insertion professionnelle. À la fin de son parcours, il reçoit une Attestation de compétences acquises. Les jeunes doivent sortir des E2C avec un projet professionnel abouti, quitte à développer plusieurs projets à la fois pour s’assurer du succès d’au moins l’un d’entre eux.

À Marseille, l’E2C a ouvert ses portes en 1997. Elle a depuis accueilli plus de 7000 stagiaires et propose 120 métiers qui reflètent la diversité des projets.


Le Ministère du Travail présente le dispositif des E2C
À l’occasion de cette visite, la ministre du Travail a témoigné de l’importance de l’acquisition de compétences. Il faut en effet que chaque jeune sans qualification puisse se former. Quel que soit son parcours ou son origine sociale, chacun doit trouver sa place dans la société.(Extraits de l’article « L’insertion professionnelle et sociale des jeunes : un dispositif qui fonctionne » sur le site du Ministère du Travail)


Les E2C accompagnent chaque année près de 15 000 jeunes qui développent leur autonomie et leurs compétences pour accéder à l’emploi ou la formation de leur choix.


Découvrez le reportage réalisé par le Ministère du Travail à l’E2C de Marseille pour présenter le dispositif des E2C : http://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/a-l-ecole-de-la-2eme-chance-elarif-et-marie-chantal-temoignent

, , , ,