[SOLITUDE] Diffuz lance défis pour aider les personnes isolées

[SOLITUDE] Diffuz lance défis pour aider les personnes isolées
Le réseau social de la Macif, Diffuz, a décidé de lancer des actions pour soutenir les personnes isolées et démunies. En choisissant une mission qui a du sens pour vous, apportez du réconfort à ceux qui en ont besoin.


 

 

Avec ses partenaires, parmi lesquels les Restos du coeur et le SamuSocial de Paris, Diffuz vous aide à vous lancer dans un bénévolat ponctuel de proximité. En un clic trouvez une cause à laquelle vous êtes sensibles et en fonction de vos compétences et participez au défi en prenant en compte la contrainte de temps, plus ou moins élevée. 

Par l’accomplissement de ces défis, l’objectif est d’aider les plus démunis et les plus isolés à traverser l’hiver. Voici une liste non exhaustive des actions proposées sur le réseau social 100 % solidaire :

Organiser une collecte de denrées alimentaires dans un magasin :

La Banque Alimentaire de Paris et d’Île-de-France a besoin de vous ! En temps que bénévoles vous serez chargés d’organiser des collectes de denrées alimentaires non périssables, de la constitution de l’équipe à la livraison au point de collecte.

Devenir vendeur solidaire pour quelques heures :

L’UNICEF 78 recrute des vendeurs bénévoles pour sa boutique éphémère solidaire installée en décembre à Parly 2.

Participer à l’opération Paquets Cadeaux des Restos du Coeur dans l’Oise, en Côte-d’Or et dans les Ardennes :

Les Restos du Coeur recherchent des bénévoles pour venir emballer les cadeaux à la sortie des magasins. Les dons serviront à redonner le sourire aux plus démunis.

Envoyer ses restes de laine à Julie pour qu’elle confectionne des bonnets et écharpes :

Julie récolte des morceaux de laine pour tricoter des bonnets et des écharpes en faveur des personnes défavorisées de Gap et des environs.

Lutter contre le gaspillage alimentaire

L’association Biocycle recrute des cyclo-livreurs pour récolter les invendus alimentaires auprès des commerçants donateurs et les « cyclo-livrer» à près de 300 bénéficiaires d’associations de solidarité.

, , , , , , ,