Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[SOCIAL TECH] Appli Sauveteur Sans Frontières : le geste qui peut sauver une vie

[SOCIAL TECH] Appli Sauveteur Sans Frontières : le geste qui peut sauver une vie
Deux bénévoles de l’association Sauveteurs Sans Frontières ont mis au point une application pour intervenir sur les lieux d’un accident plus rapidement. Chaque utilisateur est sollicité au même titre qu’un secouriste professionnel pour sauver des vies avant l’arrivée des secours d’État.


500 mètres pour sauver une vie

Éviter un drame, c’est maintenant possible. Si vous n’avez pas votre brevet de secouriste ou que vous ne vous souvenez plus comment prodiguer les premiers soins lorsque vous êtes face un drame, un simple clic peut faire de vous un sauveteur. 

Laurent Isenjou et Romain Sardou sont bénévoles chez Sauveteurs Sans Frontières (SSF) et ils ont développé une application au profit de l’association. Grâce à une carte de géolocalisation, secouristes professionnels et bénévoles sont informés lorsqu'un incident nécessitant des soins de premiers secours survient.

Prévenus par une tiers personne sur place et grâce au périmètre de 500 mètres défini par ses développeurs, les premiers secours arrivent en moins de cinq minutes, soit plus rapidement que les secours d’État. 

 

Une appli d’action et de d’appréhension aux premiers gestes

L’application présente plusieurs avantages. Elle fonctionne comme une application de guidage GPS et indique par un point la géolocalisation le lieu de l’accident, l’itinéraire à suivre ainsi que le temps de trajet. 

Mais elle a aussi portée éducative puisque toute une partie de l’application est destinée à l’apprentissage et à la prévention. Grâce à des illustrations, chaque utilisateur peut apprendre les premiers gestes et bénéficier d’offres de formation aux brevets de secourisme. En cas de problème, la géolocalisation des secouristes et des pharmacies ainsi que les numéros utiles sont aussi mis à disposition.

 

L’application est gratuite et disponible sur Google Play et l’App Store.

 

, , , , , ,