Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[MERCATO] Mercedes Erra et Virginie Morgon, co-présidentes de Human Rights Watch

[MERCATO] Mercedes Erra et Virginie Morgon, co-présidentes de Human Rights Watch
Pour les 10 ans de Human Rights Watch en France, il y a du changement concernant la présidence du Comité de soutien. L'organisation œuvre pour faire valoir les droits humains à l'échelle française et internationale.



 

 

Jean-Louis Servan-Schreiber passe le relai

HRW a annoncé que son comité de soutien de Paris serait désormais co-présidé par Mercedes Erra et Virginie Morgon. Le 29 novembre 2017, Jean-Louis Servan-Schreiber, qui l'a présidé pendant 10 ans, a passé le relai à Mercedes Erra et Virginie Morgon pour co-présider le Comité de soutien à Paris.

Jean-Louis Servan-Schreiber continuera à mettre sa détermination et son engagement au service du Comité de Human Rights Watch en France, une organisation qui lui est chère, en qualité de Président fondateur.

 

Qui sont Mercedes Erra et Virginie Morgon ?

Mercedes Erra est co-fondatrice de BETC, première agence européenne de publicité, et Présidente exécutive de Havas Worldwide. A titre personnel, elle est engagée dans de nombreuses causes en faveur des femmes, de la jeunesse et des droits humains. Elle préside notamment le Conseil d’administration du Musée national de l’Histoire de l’Immigration depuis 2012, elle est vice-présidente de la Délégation française de l’UNESCO. Elle est membre active du Comité français de soutien à Human Rights Watch depuis son origine, en 2007.

Virginie Morgon est Directrice générale d’Eurazeo, société d'investissement globale de premier plan, basée à Paris, New York, Shanghai et Sao Paolo. Dans le cadre de son activité professionnelle, elle s’engage particulièrement pour le respect et la promotion de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Elle est l’une des membres fondatrices du Women’s Forum. En prenant la co-présidence, elle renforce encore un engagement ancien au sein du Comité de Paris de Human Rights Watch dont elle est membre active depuis 2010 et sa vice-présidente depuis 2015.

 

À propos de Human Rights Watch

Human Rights Watch mène ses enquêtes dans plus de 90 pays à travers le monde, et est soutenu par un réseau de 1 200 personnalités engagées et influentes, structurées en Comités de soutien, qui aident les bureaux locaux de l’ONG à réaliser leur mission dans les grandes capitales mondiales. En France, Human Rights Watch œuvre au quotidien pour que la politique française en matière de droits humains soit la plus influente possible sur la scène internationale, elle fait aussi pression auprès de l’État sur des sujets proprement français tels que les droits des enfants migrants, les abus commis dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, ou la santé mentale en prison.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

, , , , ,