Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

La Fondation Rte soutient 9 nouveaux projets !

La Fondation Rte soutient 9 nouveaux projets !
Le 12 décembre dernier, le Comité exécutif de la Fondation Rte s’est réuni pour la dernière fois de l’année 2017. 9 nouveaux projets ont été soutenus pour un montant de 382 000 euros, portant ainsi à 400 le nombre de projets soutenus depuis sa création. Découvrez-les sans plus attendre !


 

 

Sur l’ancien territoire militaire du Nord de la Haute-Saône (70), l’ACI Association Chantiers Environnement crée « Mon Tri à La Source » pour reprendre à son compte et développer ses activités de collecte, de traitement et de valorisation des déchets industriels banals. Son objectif : offrir aux salariés qu’elle accompagne des parcours de professionnalisation mutualisés entre les deux structures et plus longs, et les former à un secteur d’activité en plein essor.

 

À quelques dizaines de kilomètres de là, dans le même département, l’association « AFSAME » développe une plateforme logistique, sous la forme d’une entreprise d’insertion, pour valoriser toute une gamme de produits locaux, bio et conventionnels labellisés « Terroirs Bourgogne Franche-Comté ».

 

Dans les Hautes-Alpes (05), dans le Hameau de Vaunières, tout d’abord, l’association « Les Villages des Jeunes » rénove une grange pour pouvoir y proposer ses activités tout au long de l’année et s’ouvrir à de nouveaux partenariats. A Barret-sur-Méouge, ensuite, le collectif « ECOLOC » se mobilise pour remédier au manque de services de proximité : après la création d’un « magasin de producteurs » faisant office d’épicerie, la structure décide de devenir propriétaire du bâtiment qu’elle occupait jusqu’alors à titre locatif afin de pérenniser et développer son activité.

 

Dans le Pays de Dinan (22), l’association « Les Champs Gourmands »  développe la première entreprise d’insertion spécialisée dans le maraîchage bio à destination de la restauration collective locale. Elle accueille des publics en insertion aux côtés de candidats à l’installation agricole, permettant à ces derniers de parfaire leur formation.

 

Toujours en Bretagne, l’association « Optim’ism », qui gère la ferme de Saint-Urchaut, un atelier chantier d’insertion (ACI) spécialisé dans le maraîchage biologique, décide d’en faire un site exemplaire dans le domaine énergétique. Une véritable opportunité pour ses salariés en insertion, qui découvriront ainsi un secteur en plein développement.

 

Un peu plus au Sud, sur la côte vendéenne (85), « Cap sur la mobilité » ! Afin de répondre au besoin en accompagnement des personnes en insertion, pour qui l’accès à la mobilité est souvent un prérequis de l’accès à l’emploi, l’association « Ateliers Méca Sud Vendée » développe une plateforme de mobilité composé d’un point d’accueil, d’une permanence téléphonique, d’un garage solidaire et d’antennes locales.

 

Dans le montreuillois, en plein cœur du Pas-de-Calais (62), l’association « Caravane » se mobilise pour l’emploi et la mobilité des habitants de son territoire. Elle entreprend ainsi d’aller au-devant des personnes en aménageant un camping-car faisant office d’auto-école et disposant d’un simulateur de conduite.

 

Pour finir, dans la Manche (50), l’association « Familles Rurales La Dune de Pirou » donne un souffle nouveau à la colonie La Dune de Pirou. Le territoire ne disposant pas d’offre d’hébergement de vacances pour foyers modestes et pour personnes en situation de handicap, l’association décide de rénover le bâtiment, qui sera désormais accessible aux personnes à mobilité réduite.

 

 

 

 

 

, , , , , , , ,