Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Des cours en visioconférence pour préparer ses examens malgré le handicap

Des cours en visioconférence pour préparer ses examens malgré le handicap
Comment continuer à suivre une scolarité lorsque le handicap ou la maladie impose de rester chez soi ? Votre Ecole Chez Vous, créée en 1954, apporte une réponse très concrète, en faisant déplacer l’enseignant à domicile. En outre, depuis six ans, l’école propose à ceux qui préparent un examen de prendre part à une classe virtuelle. Un outil pédagogique efficace, mais aussi une manière de restituer une forme de collectivité.


 

Un enseignement « à distance »… en tête-à-tête

Depuis 1954, Votre École Chez Vous intervient auprès d’enfants et adolescents d’Ile-de-France qui ne peuvent se rendre dans un établissement scolaire, du fait de leur santé. Maladies invalidantes, handicaps, troubles de l'apprentissage, troubles cognitifs, autisme, maladies psychiques… les enseignants de l’association se rendent directement chez eux pour une leçon individuelle. Tout en restant dans le cadre des programmes officiels, ils s’adaptent aux besoins pédagogiques de chaque élève, à son rythme et sa capacité d’apprentissage. La fatigue n’est jamais loin…

Du CP – voire Grande Section de maternelle – à la Terminale, Votre Ecole Chez Vous a un effectif annuel d’environ 200 élèves, pour lesquels la scolarité est gratuite. Côté enseignants, le Rectorat de Paris prend en charge le salaire d’une partie d’entre eux, tandis que l’autre est financée par l’association.

La liste d’attente ne cesse de s’allonger car l’enjeu est de taille, comme l’explique Emmanuelle Quéré, chargée de communication de la structure : « 80% des adultes en situation de handicap n’ont pas le bac. Donc obtenir le bac, pour ces jeunes, c’est s’ouvrir aux études supérieures. Une grande victoire, une confiance retrouvée ! »

 

Des salles de cours 3.0 pour réviser et recréer une ambiance de classe

En complément des cours individuels à domicile, Votre Ecole Chez Vous a ouvert depuis 2011 des classes virtuelles. Leur principe : regrouper en temps réel, via Internet, un petit nombre d’élèves de même niveau autour d’un enseignant pour revoir les notions importantes. « C’était un peu expérimental au départ, raconte Emmanuelle Quéré. Mais ça a très bien marché, alors on a souhaité développer cette approche pédagogique. »

Car les élèves sont en demande de contact avec d’autres camarades. Organisées en priorité pour les classes à examen (3ème, Première, Terminale), les cours virtuels réintroduisent petit à petit le travail en groupe. « La relation n’est plus duelle. Ça donne l’impression de la collectivité. Dans le secondaire, il y a davantage d’élèves vraiment isolés, certains ne sortent pas de chez eux. Au début, ils sont très timides, ils ne parlent pas. Et puis ça s’évapore et en fin d’année ils répondent tous aux questions », explique Emmanuelle Quéré.

Ces classes constituent aussi une méthode de préparation très efficace aux examens. En particulier l’oral, qui peut être problématique pour ces élèves en manque d’interaction. Les sessions démarrent en janvier, puis s’intensifient en mars et avril à l’occasion des examens blancs, jusqu’aux épreuves finales. Et les résultats montrent une grande différence : tous obtiennent de meilleures notes grâce à ces révisions participatives.

 

Étendre le dispositif des classes virtuelles dès janvier 2018

Votre École Chez Vous souhaite élargir ces classes, dès la rentrée de janvier. L’idée étant de passer de 168 à 250 heures par an, avec plus d’enseignants mobilisés. Car ces heures de classes virtuelles sont en plus des heures de cours à domicile, elles ont le plus souvent lieu en fin de journée. Elles réclament donc un effort supplémentaire et une motivation particulière, tant de la part des élèves que des professeurs. Ces nouvelles ambitions sont soutenues par la Fondation Bouygues Telecom, via le parrainage d’un collaborateur, Thierry Sebillotte : « Je suis proche d’un élève VECV. L’outil informatique est indispensable. C'est un moyen de réduire le handicap et d’amener plus loin dans la capacité à apprendre. VECV, les enseignants et tous les outils disponibles transforment la vie de ces enfants handicapés et de leur famille. »

La dotation accordée par la Fondation Bouygues Telecom a permis d’augmenter d’au moins 50 heures les cours dispensées en classe virtuelle. Et si la priorité reste centrée sur les classes à examen, à terme, l’association aspire à l’élargir à l’ensemble de ses lycéens et collégiens.

, , , , ,