Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[#STREET] Une « villa en urgence » pour les sans-abri

[#STREET] Une « villa en urgence » pour les sans-abri
Recycler des camions frigorifiques pour les transformer en logements d'urgence pour les SDF, c'est l'idée de Frédéric Tabary et Jean-Charles Le Lay. Particulièrement touchés par l'hiver, les SDF trouveraient ainsi une protection contre le froid grâce à ces refuges insolites pouvant accueillir jusqu'à douze personnes.


 

Un habitat original pour sauver des sans-abri

Plus de 400 personnes ont perdu la vie dans la rue en 2017. Confrontés à ces chiffres dramatiques, les architectes Frédéric Tabary et Jean-Charles Le Lay ont décidé d'agir. Avec l'aide d'un ami de longue date, réparateur de pièces de frigo, ils imaginent un nouvel habitat pour ces hommes, femmes et enfants en situation de détresse. C'est ainsi qu'ils créent les Camions en Urgence à partir de cellules frigorifiques. Ces dernières, particulièrement bien isolées, permettent d'offrir un toit à 12 personnes : un lit, une douche et, surtout, un lieu protégé du froid et des dangers de la rue. Objectif de l'Association HOME 311 Tabary Le Lay : héberger 4 800 sans-abri à terme.

 

Un hébergement d'urgence 100 % écologique

Un total de 20 000 euros par camion est toutefois nécessaire pour financer cette vaste opération de recyclage. L'association peut heureusement compter sur le soutien de nombreux hommes politiques et grands chefs d'entreprise. Il faut dire que le projet a de quoi séduire : non seulement il offre une solution durable à la pénurie d'hébergements d'urgence, mais il permet de remédier à un énorme gâchis. Chaque année, ce sont jusqu'à 16 000 camions frigorifiques inutilisés qui viennent grossir des décharges en Afrique. « Ce qui est intéressant avec le type de fonctionnement qu’on propose, c’est qu’on règle le problème des appartements disponibles et le coût de ces appartements, subventionnés par l’État. Cela permettrait donc de dégager beaucoup plus de budget pour les associations et leurs actions de réinsertion », explique également Frédéric Tabary dans Up Le Mag. Avec le soutien des associations d'aide aux sans-abri, mais aussi des communes où seront installés ces « mobil-homes » solidaires – indispensable pour le raccordement à l'eau courante et l'électricité –, le projet pourrait initier un réel changement.

 

, , , , , , , ,