Aller au contenu principal
Par Énergie Solidaire - Publié le 13 janvier 2021 - 18:20 - Mise à jour le 13 janvier 2021 - 18:22
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Rénovation énergétique : les actualités de ce début d'année

La rénovation énergétique globale est une solution à la précarité énergétique, que nous soutenons. Plusieurs changements et études sont en cours pour faciliter la rénovation des passoires thermiques. Tour d'horizon.

Ma Prime Rénov’ s’étend à tous les ménages

Ma Prime Rénov’ est l’aide de l’Etat pour rénover son logement. Créée il y a un an, elle visait les propriétaires occupants aux revenus modestes. Depuis le 1er octobre 2020, tous les propriétaires occupants peuvent y prétendre, sans conditions de revenus. Le montant de l’aide reste conditionné aux revenus du ménage.

Par ailleurs, dès juillet 2021, les propriétaires bailleurs pourront également bénéficier de cette aide, dans la limite de trois logements mis en location. Les copropriétés pourront également en bénéficier avec un système simplifié : le syndicat de copropriétaires percevra l’aide unique, répartie ensuite entre les copropriétaires (source et article complet ici).

À noter : il a été annoncé que les dossiers pour bénéficier de Ma Prime Rénov’ pour les propiétaires occupants ne pourront être déposés qu’à partir du 11 janvier 2021, et ceux des propriétaires bailleurs à partir de juillet 2021. L’aide concerne les travaux commencés depuis le 1er octobre 2020.

L’élargissement de Ma Prime Rénov’ est la principale action du gouvernement pour réaliser les objectifs de rénovation énergétique des logements du parc privé. Malheureusement, elle manque encore de visibilité car moins d’un tiers des propriétaires connaît son existence (source : article de Boursorama, 28/12/2020).

Une « task force » sur le financement de la rénovation énergétique

La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, et le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, ont chargé Olivier Sichel, directeur général de la Caisse des dépôts, de constituer une « task force » pour trouver des solutions de financement de la rénovation énergétique. En effet, le gouvernement est conscient que Ma Prime Rénov’ ne suffira pas pour rénover les 4,8 millions de passoires thermiques françaises.

L’un des sujets est le tiers-financement : il s’agirait pour le tiers-financeur de financer les travaux de rénovation énergétique, de sorte que le ménage ne rembourserait que ce qu’il gagnerait sur sa facture d’énergie. En d’autres termes, cela serait une solution pour que les ménages modestes puissent accéder à des rénovations énergétiques globales et performantes.

Cette « task force » est créé pour répondre à la Convention Citoyenne pour le Climat. Celle-ci proposait que la rénovation énergétique des passoires thermiques devienne obligatoire, ce que le président Macron a refusé.

(source : article de Batiweb, 7/01/2021)

Une nouvelle qualification pour les artisans de la rénovation énergétique

Jusqu’à maintenant, pour pouvoir bénéficier d’une aide de l’Etat comme Ma Prime Rénov’ (voir plus haut), la rénovation énergétique de votre logement devait être réalisée par un artisan labellisé RGE. La liste de ces artisans est publiée ici.

Or, de nombreux artisans hésitent à se faire labelliser, pour des questions de coût notamment, et le nombre d’artisans labellisés n’est pas suffisant par rapport aux demandes à venir. C’est pourquoi le gouvernement a lancé une expérimentation : la « qualification-chantier ». Il s’agit pour un artisan d’obtenir cette qualification pour un chantier (dans la limite de trois chantiers en deux ans) et ainsi de faire bénéficier à son client des aides de l’Etat. Ce processus est encadré et le chantier est contrôlé après sa livraison.

L’objectif : permettre à des artisans dans un second temps d’obtenir plus facilement la labellisation RGE tout en offrant un panel plus large d’artisans aux personnes souhaitant rénover leur logement.

(source : Batiactu, 4/01/2021)

Fermer
Fermer