Aller au contenu principal
Par Fondation Entreprendre - Publié le 5 octobre 2021 - 16:34 - Mise à jour le 5 octobre 2021 - 16:34
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Un outil d’autodiagnostic pour les entrepreneur·e·s en difficulté

La Fondation Entreprendre, aux côtés des associations 60 000 rebonds, Second Souffle et Crésus, présente un outil d’autodiagnostic à destination d’entrepreneur·e·s en difficulté dans le cadre de son programme [RE]AGIR, avec le soutien d’AXA France.

La Fondation Entreprendre crée, avec un collectif d’associations, un outil d’autodiagnostic à destination des entrepreneur·e·s en difficulté / Crédits : istockphoto.com
La Fondation Entreprendre crée, avec un collectif d’associations, un outil d’autodiagnostic à destination des entrepreneur·e·s en difficulté / Crédits : istockphoto.com

Autoévaluer, identifier et orienter

Grâce à cet outil, ils peuvent autoévaluer les signaux faibles, identifier l’aide dont ils ont besoin et prendre du recul. Ils sont orientés vers des associations en mesure de les accompagner en fonction de leur niveau de difficultés avec une écoute bienveillante. Aidés par des pairs et des experts, ils trouveront les solutions leur permettant de passer un cap difficile ou de rebondir vers un autre horizon professionnel.

Pourquoi [RE]AGIR ? 

Lancé en 2020, le programme [RE]AGIR, initié et développé par la Fondation Entreprendre, permet aux entrepreneur·e·s de trouver l’aide dont ils ont besoin, près de chez eux en cas de difficulté.

L’autodiagnostic : intervenir au plus tôt auprès entrepreneur·e·s en difficulté

Cet outil d’autodiagnostic, ou baromètre de l’entrepreneur, a été réalisé de manière collective dans le cadre d’une démarche de design thinking impliquant des entrepreneur·e·s ayant traversé des difficultés, des partenaires, des experts et des chercheurs. Ils ont pu partager leurs ressentis et leurs besoins à l’occasion de cette épreuve et révéler les signaux faibles de la difficulté repérables chez les entrepreneur·e·s. L’outil joue un rôle de facilitateur pour l’entrepreneur·e dans l’identification des difficultés rencontrées. Manié par l’entrepreneur lui-même, il lui permet de prendre conscience de son niveau de difficultés et de l’alerter pour se faire aider. Ce baromètre contribue également à briser le tabou lié aux difficultés et à l’échec entrepreneurial en France, pour oser en parler et se faire accompagner sereinement. 

L’état psychique a été considéré comme le premier des signaux faibles pertinents avant le tableau de bord comptable. Quel est mon état de santé général ? Ai-je confiance en ma réussite ? Me reste-t-il du temps libre ? …

un outil d’autodiagnostic à destination des entrepreneurs en difficulté dans le cadre de son programme [RE]AGIR, avec le soutien d’AXA France.

Les enjeux d’orientation et de prise en charge doivent se faire le plus tôt possible pour redécoller rapidement

Pensé comme une fiche technique prête à l’emploi, l’outil d’autodiagnostic se veut compréhensible par tous et facile d’utilisation. En levant successivement les freins qui empêchent les entrepreneur·e·s d’être aidé·e·s et accompagné·e·s, la Fondation Entreprendre souhaite leur donner, à travers cet outil, l’envie et les moyens de rebondir après l’échec. 

« L’enjeu principal est d’intervenir au plus tôt auprès de l’entrepreneur en difficulté, pour lui permettre de sortir la tête de l’eau et de pouvoir l’orienter vers le bon acteur. »

Benoît Mounier, directeur des programmes de la Fondation Entreprendre

Les entrepreneur·e·s ont rendez-vous sur la plateforme [RE]AGIR pour télécharger l’outil d’autodiagnostic, et contacter le réseau de soutien le plus adapté selon leurs besoins : difficultés financières, juridiques… Si de nombreux réseaux d’accompagnement à l’entrepreneuriat existent en France, les entrepreneur·e· s en difficulté ne savent pas toujours vers qui se tourner et certaines structures demeurent malheureusement peu visibles. 

« Une fois autodiagnostiqué·e, l’entrepreneur·e prend conscience de ses difficultés et choisit d’être orienté·e vers l’appui le plus adapté au plus proche de chez lui. À l’aide de nos réseaux et associations partenaires, nous espérons rendre plus accessibles à 3 000 entrepreneurs d’ici fin 2022 une écoute attentive et un accompagnement pluridimensionnel. »

Benoît Mounier, directeur des programmes de la Fondation Entreprendre

Le programme [RE]AGIR : un accompagnement sur mesure nécessaire pour aider les entrepreneur·e·s à passer un cap difficile ou rebondir après l’échec  

[RE]AGIR est le programme d’accompagnement aux entrepreneur·e·s en difficulté, initié par la Fondation Entreprendre en juin 2020 mobilisant trois associations complémentaires sur la question de la difficulté et de l’échec entrepreneurial, au cœur de la crise sanitaire. Les premières difficultés sociales et économiques ont révélé la nécessité d’apporter aux entrepreneur·e·s un soutien adapté. La problématique de la difficulté entrepreneuriale est une préoccupation forte de la Fondation Entreprendre depuis plusieurs années. Depuis sa création et jusqu’en août 2021, [RE]AGIR c’est 24 014 entrepreneurs sensibilisés, 362 entrepreneurs en difficulté accompagnés et 293 entrepreneurs, dont l’activité a cessé, en rebond. 

 

Conçu aux côtés de trois associations complémentaires : 60 000 rebonds, Second Souffle et Crésus, le programme [RE]AGIR a une triple ambition :
  1. Aider les entrepreneurs à identifier leurs difficultés.
  2. Outiller et rendre visible durablement l’offre d’accompagnement et d’orientation de l’écosystème associatif.
  3. Porter un message de fond sur la question de l’échec d’entrepreneurial
Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer