Aller au contenu principal
Par Fondation groupe EDF - Publié le 17 juin 2021 - 12:59 - Mise à jour le 17 juin 2021 - 13:01
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Découvrez les lauréats du Prix des e.n.g.a.g.é.e.s : focus sur l'association d'insertion Graine en main

Depuis cinq ans, la Fondation groupe EDF valorise l’engagement bénévole de ses collaborateurs et apporte un soutien financier aux associations pour lesquelles ils se mobilisent. Cette année, avec le Prix des e.n.g.a.g.é.e.s, elle récompense les associations de 200 collaborateurs qui œuvrent dans les domaines de l’éducation, l’inclusion et l’environnement, à hauteur de 2 000 euros. Les 200 lauréats ont été annoncés le 1er juin suite aux délibérations des jurys régionaux. Aujourd'hui, le concours entre dans sa deuxième phase : 40 associations, choisies par les jurys, sont soumises au vote des salariés dans l'espoir pour 20 d'entre elles de remporter 1 000 euros supplémentaires. Les résultats du vote seront annoncés le 30 juin. Parmi les associations en lice : Graine en main, basée à Etainhus en Normandie.

Découvrez les lauréats du Prix des e.n.g.a.g.é.e.s : focus sur l'association d'insertion Graine en main. Crédit photo : Graine en main.
Découvrez les lauréats du Prix des e.n.g.a.g.é.e.s : focus sur l'association d'insertion Graine en main. Crédit photo : Graine en main.

L'insertion professionnelle par le maraîchage biologique

Graine en main est un chantier d'insertion en maraîchage biologique, créé sur le modèle des Jardins de Cocagne. Elle a été créée par un groupe de citoyens qui ont acheté leur terrain d'exploitation à un agriculteur biologique en difficulté.

Découvrez les lauréats du Prix des e.n.g.a.g.é.e.s : focus sur l'association d'insertion Graine en main
Crédit photo : Graine en main

Créée en 2016, l'association emploie aujourd'hui 15 personnes pour assurer l’encadrement et l’accompagnement social des salariés en insertion. En 2020, 35 salariés en parcours d’insertion ont été accompagnés vers l’emploi et la formation. Les bénéficiaires ont entre 18 et 60 ans : il s'agit d'hommes et de femmes aux divers parcours de vie, allant des réfugiés statutaires aux travailleurs handicapés. L'exploitation fournit des AMAP en légumes biologiques sur le territoire normand.

« L'association monte en puissance doucement. Des journalistes de France 3 Normandie sont récemment venus pour un reportage », note Hugo Desmons, le salarié EDF qui a présenté l'association aux Prix des e.n.g.a.g.é.e.s.

Un coup de pouce pour réaménager l'exploitation

Hugo Desmons a découvert ce prix car il s'était abonné à la newsletter de la Fondation groupe EDF pour savoir comment il pourrait s'engager à ses côtés. Il n'a pas encore passé le pas, notamment car il est déjà très actif auprès de Graine en main. « Mais là, cela faisait plusieurs fois que je voyais passer des annonces de prix pour l’engagement des salariés, et je me suis dit que j'allais tenter ma chance », dit-il.

Avec la récompense du prix, Graine en main va pouvoir continuer son projet de modification du terrain agricole. « L'idée est de respecter un peu plus la nature : replanter des arbres, revoir le système d'irrigation pour ne pas utiliser l'eau des nappes phréatiques et récupérer davantage les eaux de pluie », explique Hugo Desmons. Les salariés en insertion sont entièrement intégrés à ce processus d'aménagement. « Le but principal de l'association, c'est de réinsérer les personnes. Avec ce projet, ce qu'on veut c'est ne pas épuiser davantage le terrain. En plus, en comprenant mieux la nature, on peut obtenir plus de productivité, ce qui veut dire plus d'opportunités d'insertion », précise-t-il.

Une campagne de vote pour découvrir l'engagement de ses collègues

Même si Hugo Desmons travaille à Grenoble, il est natif de Normandie, et c'est ainsi qu'il s'est retrouvé à agir avec Graine de Main. « Mes parents étaient adhérents à l'AMAP de l'association et mon père faisait partie du conseil d'administration », raconte-t-il. « Personne au sein du CA n'avait de connaissances en informatique, mais c'est ma passion et j'avais envie de donner un coup de pouce. » Depuis 2018, il s'occupe donc de gérer le référencement du site internet de l'association. L'année dernière, avec le confinement et à la demande des abonnés de l'AMAP, il a créé la boutique en ligne de Graine en main.

Découvrez les lauréats du Prix des e.n.g.a.g.é.e.s : focus sur l'association d'insertion Graine en main
Crédit photo : Graine en main

Grâce à cette campagne, cet électricien de métier montre un nouveau visage à ses collègues. Pour faire monter les votes, il a envoyé un mail à ses collègues expliquant son engagement et le vote en cours. « J'ai eu beaucoup de retours de personnes surprises », raconte-t-il. « Je travaille dans un service de 50 personnes, il devait y en avoir deux qui savaient que j'étais bénévole en informatique dans une association. » Par ailleurs, une communication interne à son unité, qui comprend environ 600 personnes, a mis en avant le Prix des e.n.g.a.g.é.e.s. « Grâce à ce mail, j'ai découvert que j'avais un collègue qui était également bénévole et qui lui aussi, n'avait jamais communiqué sur son engagement », remarque-t-il. « Nous avons trois associations de salariés lauréates dans l'unité, mais je fais partie de la seule qui ait accédé au vote du public », se réjouit-il.

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer