Aller au contenu principal
Par Fondation groupe EDF - Publié le 1 avril 2021 - 09:57 - Mise à jour le 1 avril 2021 - 09:57
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Les combats de la Fondation groupe EDF : #EngageonsNosEnergies

Pour son nouveau mandat 2020 à 2023, la Fondation groupe EDF a repensé ses axes d'intervention autour de trois « combats ». Ces engagements forts embrassent la complexité des défis sociétaux actuels. Ils mobilisent le Groupe et ses salariés et permettent de soutenir des solutions innovantes dans plusieurs domaines. Avec son troisième combat, #EngageonsNosEnergies, la Fondation groupe EDF accompagne et valorise les envies  des salariés pour engager leurs compétences professionnelles et personnelles au service d'associations d'intérêt général.

Les combats de la Fondation groupe EDF : #EngageonsNosEnergies. Crédit photo : Shutterstock.
Les combats de la Fondation groupe EDF : #EngageonsNosEnergies. Crédit photo : Shutterstock.

Valoriser, favoriser et déclencher l'engagement

Selon France Bénévolat, un salarié sur quatre est bénévole dans une association en France. Chez EDF, il s'agit plutôt d'un salarié sur trois. Au-delà des contributions financières qu'effectue la Fondation groupe EDF pour des projets d’associations œuvrant dans les domaines de l'inclusion, de l'éducation et de l'environnement, l'engagement des salariés est donc un levier d’action essentiel pour la Fondation. « Quand on est bénévole, forcément, on s'enrichit », explique Sophie Jourdin, cheffe de projet Inclusion au sein de la Fondation groupe EDF. « Tout cet enrichissement, il n'y a pas de frontière, on l’amène aussi dans l'entreprise. »

Ainsi, la Fondation groupe EDF met en place plusieurs programmes de mobilisation de ses salariés qui s'adaptent aux appétences, disponibilités et compétences de chacun : sous forme de bénévolat, de congés solidaires, de mécénat de compétences à l’international ou d’actions solidaires en équipe.

« Je suis persuadée que, localement, seul ou avec ses collègues, on peut tous faire quelque chose autour de nous. C’est cette idée que porte le combat #EngageonsNosEnergies», Sophie Jourdin, cheffe de projet Inclusion au sein de la Fondation groupe EDF. 

Le Prix des e.n.g.a.g.é.e.s, pour dire merci aux salarié·e·s qui font

En plus de faciliter la mobilisation de ses salariés à ses côtés, la Fondation valorise depuis cinq années l’engagement bénévole des collaborateurs du Groupe, en apportant un soutien financier aux associations dans lesquelles ils œuvrent. En 2021, la Fondation groupe EDF organise donc le Prix des e.n.g.a.g.é.e.s, qui récompensera les associations de 200 collaborateurs bénévole à hauteur de 2 000 euros. Les alternants du groupe sont également invités à participer. « L'engagement n'attend pas les années », explique Sophie Jourdin.

Ce prix est ouvert aux salariés agissant dans des associations en France, territoires ultramarins compris, et à l’international, dans les domaines d’action de la Fondation : l’éducation, l’inclusion et l’environnement. Les salariés ont jusqu'au 1er mai pour déposer un dossier de candidature pour leur association. Les 200 lauréats seront annoncés le 1er juin après délibérations des jurys régionaux. S’ensuivra une période de vote des salariés du Groupe : les jurys choisiront 40 associations parmi les 200 lauréates pour lesquelles les salariés seront invités à voter. Les 20 structures qui recevront le plus de votes remporteront 1 000 euros supplémentaires. Les résultats du vote seront annoncés le 30 juin.

Ce prix va permettre à de petites associations dans lesquelles les salariés sont engagés, et qui ne pourraient pas solliciter la Fondation par ailleurs, de pouvoir bénéficier d’une aide.

« Après un an de crise sanitaire, les associations font un travail remarquable, mais elles ont besoin d'accompagnement », précise Sophie Jourdin. « Avec ce prix, quel que soit le dimensionnement de l'association, c'est l'occasion de dire merci à nos collègues, mais aussi d'avoir un impact local, car sans ces associations, ces territoires seraient sûrement dans une situation encore plus difficile. »

 


À lire : Retrouvez le portrait de Camille, lauréate en 2019.


Retour sur le Téléthon, 33 ans d'histoire avec le groupe EDF

Un autre exemple de la mobilisation sans faille des salariés du groupe EDF est leur engagement au profit du Téléthon. Bernard Barataud, ancien technicien EDF est aussi le créateur du Téléthon, inspiré des émissions caritatives de Jerry Lewis aux États-Unis. Tous les ans, tous les sites EDF métropolitains et ultramarins prennent les couleurs du Téléthon en réalisant des actions de sensibilisation aux maladies rares et de collecte de dons. Les collaborateurs proposent différentes mobilisations, depuis le stand devant la cantine du site où les salariés pourront faire une promesse de don au 3637, à l’achat de goodies dont les bénéfices iront au Téléthon. Elles peuvent également être de plus grande envergure, comme les parcours cyclistes de levée de fonds organisés au niveau régional depuis 30 ans ou le don d'heures par les salariés.

Pour faire face aux circonstances uniques de cette année 2020, les collaborateurs ont redoublé d'inventivité. Ne pouvant pas se voir, ils ont « virtualisé » leur engagement par exemple en levant des fonds lors d'un circuit en vélo d'appartement. Ils se sont lancé des challenges sportifs en équipe visant à marcher ou courir 3637 kilomètres (en rappel du numéro du Téléthon) lors de leurs sorties quotidiennes, se motivant les uns les autres via des groupes Whatsapp. Ainsi, malgré les contraintes sanitaire de la Covid19, les 58 actions de collecte des salariés et leurs dons d’heure ont porté leurs fruits dans la contribution du groupe EDF au Téléthon qui est restée stable par rapport à l’année dernière. Alors continuons d’engager nos énergies !

 

Fermer
Fermer