Nuit Blanche 2018 : ANIMA, une installation monumentale à la Fondation EDF

Nuit Blanche 2018 : ANIMA, une installation monumentale à la Fondation EDF
À l’occasion de Nuit Blanche et de la clôture de l’exposition 1 2 3 DATA, la Fondation EDF présente au cours de la nuit du 6 octobre, ANIMA, une installation lumineuse monumentale que les visiteurs pourront découvrir de 19h à 2h du matin. Cette sphère lumineuse de plus de 2 mètres de diamètre suspendue au coeur de la fondation interagit avec les visiteurs et évoluera toute la nuit en fonction de l'environnement qui l'entoure.


 

 

ANIMA, une installation immersive qui confronte l’être humain à l’intelligence artificielle

 

ANIMA est une installation immersive qui explore la relation émotionnelle entre humains et entités artificielles, à travers le mouvement, la texture, la lumière et le son.

Elle a été conçue conjointement par l'artiste contemporain Nick Verstand, les studios Onformative et produite par TETRO+A. L'installation se présente sous la forme d'une sphère géante incandescente suspendue au coeur d'une pièce sombre.

 

Images et sons sont générés en temps réel, en fonction de la perception contingente de notre présence par l'entité. ANIMA interprète le comportement des visiteurs et lui répond avec un éventail d'expressions audiovisuelles. Par ce processus comportemental, l'installation crée l'illusion d'être une entité autonome sensorielle, mettant ainsi au défi de réfléchir à notre position par rapport à l'intelligence créée artificiellement.

 

Une œuvre co-créée par Nick Verstand et le studio Onformative et produite par TETRO+A

 

Nick Verstand (1984) est un artiste contemporain qui explore le comportement humain et la perception humaine à travers des compositions spatiales audio-visuelle. Ses installations autonomes et ses performances live examinent la matérialisation des expériences émotionnelles internes et sont créées grâce à des processus de design collaboratif visant à caser les frontières sociales. Les expériences qui en résultent sont des co-créations entre l'artiste et le public. Elles génèrent un environnement hypnotisant pour l'esprit subconscient. Nick a exposé et s'est produit au Musée Stedelijk à Amsterdam, au Dutch Design Week, Art Central Hong Kong, SXSW.

 

Onformative est un studio qui cherche à repousser les limites entre art et technologie. Leur travail est guidé par une approche émotionnelle à la recherche de formes expérimentales d'expression créative. Le studio explore les possibilités qui se situent entre les champs du savoir et de pratique afin de questionner la relation entre humains et technologie. Cette approche a pour but de créer de nouvelles façons de penser en créant des œuvres. Les œuvres de onformative ont été exposées en Allemagne et en Europe, ainsi qu'aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Chine.

 

TETRO+A est le pôle de production culturelle de l’agence TETRO qui fait naître des projets artistiques originaux pour les diffuser dans le monde entier. TETRO+A sublime la créativité et se met au service des artistes pour diffuser et donner naissance à des oeuvres artistiques et originales. TETRO+A créée et produit des spectacles visuels mettant en relation créateurs, publics et programmateurs. Le pôle TETRO+A a notamment réalisé la Fête des Lumières de Lyon 2013 - 2017 - River Night Festival 2015 - Mirage Festival 2016 - CTM festival à Berlin - Festival Chromatic 2016 - SCOPITONE / Nantes 2018 - NEMO / Paris 2018 - BRIGHT Brussels 2018 - CONSTELLATIONS / Metz 2018

 

Derniers jours de l’exposition 1, 2, 3 DATA !

 

Avec l'exposition 1, 2, 3 DATA ! la Fondation Groupe EDF poursuit l’exploration des nouveaux univers créatifs entre science, art et design.

 

Pour la première fois en France, une quarantaine de data designers présentent leurs productions. Ils ont en commun un même matériau de création : les "data", les milliards de données qui circulent aujourd’hui dans le monde. Une ressource inépuisable qui se prête à tous les modes de traitement et d’expression, pour des effets spectaculaires, poétiques, pertinents et inattendus.

 

Conviant le public à la découverte du processus même du design de la donnée, David Bihanic, commissaire de l’exposition, a sélectionné des productions pour certaines « classiques », des œuvres emblématiques, comme Tele-Present Water de David Bowen : une résille métallique suspendue traduit les oscillations d’une micro parcelle du Pacifique, en fonction de données récupérées en temps réel par une bouée.

 

Aux côtés d’installations artistiques figurent des projets bluffants (et moins « classiques ») comme Multiplicy, produit par l’une des grandes figures internationales du data design, Moritz Stefaner qui prend le pouls de la région parisienne en rendant visible l’ensemble des images postées sur Instagram.

L’exposition 1, 2, 3 DATA ! est visible jusqu’au 6 octobre 2018.

 

 

, , , ,