Aller au contenu principal
Par Fondation EDF - Publié le 19 décembre 2018 - 14:07 - Mise à jour le 19 décembre 2018 - 14:14
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Trophées des Associations 2018, au cœur du jury « Numérique Solidaire »

Lundi 10 décembre à 8h30 au siège d’EDF avenue de Wagram on a parlé numérique. Sujet désormais incontournable, même lorsque l’on parle de solidarité. Alors, pour la 9e édition des Trophées des Associations, la Fondation Groupe EDF a choisi d’intégrer une nouvelle catégorie : le numérique solidaire. Immersion au sein du jury d’experts motivés qui se sont réunis tôt pour étudier cette première cohorte de projets originaux en faveur des jeunes et déterminer les 10 lauréats.

Trophées des Associations 2018, au cœur du jury « Numérique Solidaire »

La Fondation Groupe EDF, engagée pour le progrès numérique

 

Pourquoi introduire cette nouvelle thématique ? La Fondation Groupe EDF a remarqué une hausse des demandes des associations en recherche d’un soutien renforcé pour leur développement digital interne ou en faveur de leurs bénéficiaires. « Il y a un enjeu fort de lutter contre la fracture numérique », explique Laure Hervé, responsable du pôle Projets Mécénat France de la Fondation Groupe EDF et pilote de ce jury. « On constate que le numérique peut permettre aux associations de devenir plus efficaces et de consacrer plus de temps aux bénéficiaires. »

 

Pour cette première édition de la catégorie, une centaine de dossiers a été déposée et 26 d’entre eux sont examinés par le jury. Il est composé d’experts de l’économie sociale et solidaire et des sujets « Tech for Good » ainsi que de salariés EDF, choisis pour leur engagement auprès de la Fondation et leurs compétences métiers. Les critères d’évaluation sont clairs : originalité des projets, qualité et clarté du dossier de candidature, répartition géographique, évaluation de l’impact et adéquation entre la demande et le budget annoncé. Après un rappel de ce cadre et les présentations de chacun, les échanges sont lancés.

 

Un jury curieux et consciencieux

 

L’ambiance est studieuse et efficace. Chacun des neuf membres du jury est venu préparé, avec ses questions, ses commentaires et ses coups de cœur. Les discussions sont spontanées et permettent à chacun·e de lever les zones d’ombre et les incompréhensions. Tous gardent à cœur de ne pas mettre les problématiques traitées par les associations en concurrence ou de les hiérarchiser mais bien de se concentrer sur l’impact potentiel du soutien de la Fondation Groupe EDF, la place de l’innovation dans le projet, l’ambition et la maturité de l’action proposée et l’intégration du numérique dans une dynamique globale d’accompagnement des publics.

 

« Il y a de nombreux projets qui tentent de trouver une solution pour que les personnes qui se sentent démunies face aux outils numériques puissent se les approprier, » explique Yasmine Berrada, chef de projet du Liberty Living Lab et membre du jury.

 

Une récompense financière et un accompagnement à la clé

 

Après chaque présentation de projet, le jury reporte son avis sur une fiche d’évaluation individuelle dont les notes seront compilées par la Fondation Groupe EDF afin de déterminer les lauréats. La liste des structures récompensées sera dévoilée le jeudi 10 janvier 2019 où 10 prix « Numérique solidaire » seront remis : le premier de 20 000 euros, 7 de 10 000 euros et 2 de 5 000 euros. À partir du 11 janvier 2019, ces dix primés seront soumis, avec les 38 autres lauréats des Trophées des Associations 2018, au vote du public pour tenter de remporter un accompagnement spécifique de la part de la Fondation Groupe EDF, en visibilité ou en mécénat de compétences.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer