Aller au contenu principal
Par Fondation EDF - Publié le 21 février 2019 - 13:21 - Mise à jour le 21 février 2019 - 13:53
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Trophées des associations Fondation Groupe EDF : lauréats 2019 du prix du public

Les votes sont clos ! Du 11 janvier au 11 février 2019, le grand public était invité à élire son coup de cœur parmi les 47 lauréats des Trophées des Associations de la Fondation Groupe EDF. À la clé, un accompagnement personnalisé, en complément du soutien financier reçu lors de la première phase du concours. Pour la première fois, la Fondation Groupe EDF va remettre le Trophée du Public à deux associations dont la mobilisation pour ce vote national a été remarquable : à elles deux, elles concentrent 40 % des 8 729 votants. Découvrez Al Lark et son projet de sensibilisation à la diversité marine par la réalité virtuelle, et Biologie Sans Frontières, qui va établir un laboratoire médical dans le village de Ku Jericho au Tchad.

Trophées des associations Fondation Groupe EDF : lauréats 2019 du prix du public

 

Projet #1 : Al Lark, partager la biodiversité marine du Mont Saint-Michel

 

Basée à Cancale en Ille-et-Vilaine, l’association Al Lark est reconnue pour son expertise et son travail de longue date sur la thématique de la préservation de l’environnement et la mise en valeur de la biodiversité marine. Son projet permettra à des jeunes en situation de handicap de découvrir la mer grâce à des captations vidéo des sorties pédagogiques effectuées par l’association. Elles seront diffusées sur des casques de réalité virtuelle mis à disposition dans des établissements spécialisés. Al Lark s’est distinguée une première fois en remportant le Prix 10 000 Volts de la catégorie «Numérique Solidaire » le 10 janvier dernier avant d’obtenir aujourd’hui le Trophée du Public. Ces deux récompenses sont très spéciales pour l’association, notamment pour sa présidente, Lyse Souplet. « J’ai une histoire personnelle avec EDF. J’ai eu un super tonton, agent EDF, qui me racontait son travail en disant qu’il apportait la lumière et la chaleur dans les maisons des gens », raconte-t-elle. « Je garde cette lumière et cette chaleur en pensant à lui. Ça fait un joli lien sur l’engagement. »

 

Le résultat de ce vote est aussi une validation du travail consciencieux de la délégation régionale d’EDF en Bretagne, qui a identifié les projets soumis aux prix nationaux. « On a veillé à ce que les projets qui ont été choisis soient à la fois ancrés dans le territoire breton et ses valeurs, et dans les valeurs du Groupe EDF », explique Jean-François Develey, Délégué Emploi & Responsabilité Sociale d’EDF en Bretagne. « On a été sensibles à la mer, au handicap, au numérique… Tout ça ne nous étonne pas sur le choix du public. »

 

Projet #2 : Biologie Sans Frontières, créer un laboratoire de biologie médicale au Tchad

 

À Ku Jericho, situé en périphérie de Moundou, deuxième ville du Tchad, les besoins en diagnostics médicaux sont importants. Il faut pouvoir détecter et traiter des maladies infectieuses telles que la tuberculose, le VIH ou encore le paludisme. S’ajoutent également le suivi de grossesses, des conséquences de la malnutrition ou de pathologies telles que le diabète ou l’hypertension artérielle. L’association Biologie sans Frontières, basée à Lyon mais implantée depuis mars 2018 dans un centre de soin du village, va ainsi construire un laboratoire médical afin de faciliter l’accès aux soins aux habitants de cette région du Tchad. À la suite de sa participation aux Trophées des Associations 2019, elle reçoit trois distinctions : le Prix 20 000 Volts dans la catégorie « Solidarité internationale », le Prix Régional et le Prix du Public.

 

Dominique Asselot, délégué emploi au sein de la délégation régionale d’EDF en Auvergne-Rhône-Alpes et membre du jury au niveau régional voit dans ce projet une multitude de forces qui ont pu également convaincre le grand public : la « noblesse » et l’urgence de la cause, le fait que cette action cible principalement les jeunes, la « ressource essentielle d’un pays » selon lui, et l’impact potentiel auprès des futurs bénéficiaires de cet établissement. Pour Hélène Salsi, chargée de projets de Biologie Sans Frontières, le résultat de ce vote est avant tout un gage de confiance de la part des parties prenantes de l’association. « Ça nous a montré qu’on avait un réseau derrière nous qui nous suivait bien », se réjouit-elle.

 

De nouveaux partenariats à construire avec la Fondation Groupe EDF

 

La Fondation Groupe EDF est ravie de pouvoir appuyer la mise en œuvre de ces deux nouveaux projets. « Les partenariats avec les associations reposent sur un soutien financier qui s’accompagne souvent  d'un apport d'expertise : les faire profiter de nos réseaux et des compétences de nos salariés est également précieux pour elles», explique Laure Hervé, responsable du pôle projets mécénat de la Fondation Groupe EDF. « Cet accompagnement sera imaginé et co-construit entre la fondation et l’association. » L’enthousiasme est partagé du côté des associations. Elles gagnent chacune un nouveau partenaire qui, elles l’espèrent, pourra faire perdurer le rayonnement qu’elles ont développé durant ce mois de vote. Un premier rendez-vous se fera dans chacune des délégations régionales pour des cérémonies de remise de prix. À Lyon, l’équipe de Biologie Sans Frontières sera reçue le 15 mars 2019.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer