La Caisse d'Epargne Rhône Alpes lance sa 6e semaine de la solidarité

La Caisse d'Epargne Rhône Alpes lance sa 6e semaine de la solidarité
Du 4 au 7 juin 2019, la Caisse d’Epargne Rhône Alpes a proposé à ses salariés de participer à un projet solidaire, le temps d’une journée, sur l’ensemble de son territoire.


« Donner une journée par an pour une cause solidaire, c’est peu mais c’est déjà un premier pas vers plus de solidarité, je me sens utile, engagée et proche de ces associations et des valeurs qu’elles portent ». Florence

Cette opération consiste à organiser une journée d’investissement bénévole d’un salarié ou d’un administrateur de la banque, au profit d’une association. En cohérence avec les valeurs d’esprit d’équipe et de coopération, ce mécénat de compétence permet aux collaborateurs de réaliser ensemble une action solidaire, porteuse de sens, en aidant une association. La semaine de solidarité s’inscrit dans le cadre des actions de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Pour Agnès qui a participé à la journée de l’EHPAD La Montagne à Châtillon sur Chalaronne : « Je suis fière que mon entreprise nous permette de participer à cette semaine de la solidarité. Ces Olympiades, riches en moments d’échanges et de partages, avec les résidents, auront permis aux personnes âgées de rompre leur isolement le temps d’une journée ».

Ce sont au total plus de 200 collaborateurs qui œuvrent durant une journée, au profit d’une vingtaine d’actions solidaires. En 2019, plus de 1 600 heures de mécénat de compétences ont été ainsi réalisées.

Selon Marion, qui s’est engagée auprès de l’association Emmaüs Connect : « Donner une journée par an à une cause associative peut paraître dérisoire. Et pourtant les personnes que nous rencontrons nous donnent plus que nous leur donnons. C’est l’occasion de recevoir une grande leçon d’humilité et de partage.»

En complément de ces journées, l’ensemble des collaborateurs ont également pu contribuer à une collecte solidaire au profit d’Emmaüs Connect. Le principe est simple : collecter les téléphones mobiles qui ne sont plus utilisés. Ils sont ensuite testés et mis à jour par les équipes d’Emmaüs Connect, afin d’être reconditionnés et vendus à prix solidaires aux bénéficiaires de l’association, ou encore recyclés.

, , , ,