[FUSAC] Les paniers prêts-à-cuisiner bio Rutabago lèvent 1,8 million d’euros 

[FUSAC] Les paniers prêts-à-cuisiner bio Rutabago lèvent 1,8 million d’euros 
Premier concept de paniers prêts-à-cuisiner certifiés 100 % BIO en livraison, Rutabago a clôturé son deuxième tour de financement et annonce un montant total de 1,8 million d’euros. Biocoop et NovESS entrent au capital.


 

 

 

L’entreprise, née en 2016, avait déjà levé 210 000 euros en pré-seed en 2017. Elle s’entoure désormais de cinq investisseurs principaux : Biocoop, NovESS, La Fondation Daniel & Nina Carasso à travers son nouveau fonds d’investissement à impact, Club Invest IDF et Lita.co. La Nef, la Région Ile-de-France et trois autres acteurs financiers et institutionnels ont également participé à cette levée de fonds. 

 

Biocoop et NovESS au capital de Rutabago

 

Rutabago n’a voulu faire appel qu’à des acteurs de l'Économie Sociale et Solidaire (ESS), en accord avec sa démarche écologique et socio-responsable. « Peu d’acteurs en France soutiennent l’économie à impact, mais nous n’avions pas envie de faire de concession sur nos valeurs. Aujourd’hui, grâce à nos nouveaux actionnaires, notamment Biocoop et NovESS, on peut dire qu’on a réussi le défi ! » s’est félicité Younes El Hajjami, co-fondateur de Rutabago. 

 

« Au-delà de l’aspect stratégique, ce sont les valeurs de ces entrepreneurs, qui ont parfaitement su allier ESS et innovation, qui nous ont donné envie de les soutenir », a de son côté expliqué Clément Ben Hammou, responsable investissements et participations Biocoop.

 

Le fonds NovESS, dédié au financement de l'Économie Sociale et Solidaire, a également voulu soutenir l’éthique de Rutabago, tout en saisissant son potentiel économique. Le gérant du fonds, Christophe Deconinck, a ainsi précisé : « Son business model solide et son positionnement unique sur un marché très porteur, nous ont convaincu de l’accompagner afin qu’elle puisse accélérer son développement et changer d’échelle. »

 

L’objectif : livrer 1 million de repas en 2020

 

Pour cause : d’ici 2020, le marché mondial des paniers prêts-à-cuisiner est estimé à 10 milliards d’euros et la France pourrait capter jusqu’à 5 % de ce marché. Et depuis son lancement, Rutabago connait une croissance mensuelle moyenne à deux chiffres. Son objectif pour 2020 est de livrer 1 million de repas 100 % BIO dans toute la France.

 

Cette levée de fonds va lui permettre de s’équiper d’un outil logistique plus performant, mais aussi de renforcer sa communication.