Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 18 octobre 2019 - 11:15 - Mise à jour le 25 octobre 2019 - 05:35
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[SHOPPING] Ethicall, des kits pour devenir zéro déchet

Chaque vendredi, Carenews vous présente une idée de shopping solidaire. Cette semaine, nous vous parlons d’ethicall. Cette jeune entreprise parisienne propose des kits permettant de se convertir facilement au zéro déchet, et de changer durablement ses habitudes de consommation. 

[SHOPPING] Ethicall, des kits pour devenir zéro déchet

 

 

 

 

 

Des difficultés de changer sa manière de consommer

 

Selon le baromètre de l'économie positive et durable réalisé par YouGov pour Business Insider France, 70 % des Français·es se considèrent comme « éco-responsables ». Ils ne sont pourtant que 22 % à déclarer qu'ils évitent de consommer et d'acheter des produits superflus, et 20 % à favoriser une consommation de proximité ou à faire eux-mêmes leurs produits.

 

Parce qu’« agir au quotidien pour l'écologie n'est pas forcément naturel, facile ou accessible », Mathéa Pinot, une jeune cheffe de projet web, a créé Ethicall en janvier 2019. Sensibilisée à l’écologie, la Parisienne raconte avoir pourtant eu du mal à changer sa manière de consommer, entre le greenwashing et une abondance d’informations plus ou moins claires sur le sujet. 

 

Mathéa Pinot a donc eu l’idée de kits 100 % éthiques et éco-responsables, pensés pour les personnes désireuses d’améliorer leur consommation sans en avoir le temps, et pour les novices. Charlottes couvre-plat, cotons réutilisables, gourde isotherme, savon noir… Les produits, également vendus au détail, sont assemblés dans des kits pour la salle de bain, la cuisine, l’entretien de l’habitat ou encore le quotidien. 

 

Des kits pédagogiques pour devenir des consommateurs engagés

 

Ces lots, pensés pour faciliter la tâche à tou·t·e·s, sont disponibles en trois « niveaux » de consommation : curieux, expert ou initié. Les plus complets sont accompagnés d’un livret pédagogique rassemblant un mode d’emploi des produits proposés, des conseils pratiques pour les utiliser ainsi que des infographies présentant l’impact humain et environnemental du passage au zéro déchet. Sans oublier les économies ainsi réalisées, un argument également très efficace, remarque Mathéa Pinot.

 

Les produits, commercialisés par des entreprises et associations de France et d’Europe fiables (comme par exemple Mode Estime), ont été comparés et testés au préalable. L’objectif est que les consommateurs·trices passent au zéro déchet pièce par pièce, et adoptent durablement des habitudes aussi respectueuses que possibles de l’environnement et de l’humain. 

 

Ethicall souhaite ainsi sortir ces modes de consommation d’un cercle d’initiés, ce qui nécessitera également un « travail d’information et de communication sur le long terme », explique Mathéa Pinot. La jeune entreprise organise à ce titre des ateliers de sensibilisation au zéro déchet auprès des bénéficiaires et des équipes d’Emmaüs Solidarité deux fois par mois. Les tawashis en tissu recyclés qui y ont été réalisés ont été inclus gratuitement dans les kits cuisine afin de donner de la visibilité à l’association, et les personnes ayant participé aux ateliers montrent ce qu’elles y ont appris lors des salons Emmaüs. Un début pour ethicall, qui compte développer ses produits et ses actions dans le respect de ses valeurs.

 

Ce 18 octobre, elle a achevé une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank qui lui permettra d’optimiser son site internet ainsi que sa logistique, notamment concernant les livraisons. Mathéa Pinot nous a en effet expliqué être toujours à la recherche d’un transporteur acceptant de transporter les lots en bocaux sans les protéger d’un carton. Le but : qu’ils soient acheminés dans les grandes villes, puis livrés à domicile avec des triporteurs, à vélo ou par remise en main propre. 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer