Aller au contenu principal
Par Association Psychanalytique Gynépsy - Publié le 24 mai 2015 - 16:06 - Mise à jour le 27 juin 2019 - 12:56
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Bienvenue à l'Association Psychanalytique Gynépsy

Depuis 2003, l'association psychanalytique Gynépsy - loi 1901, accueille, écoute et oriente (gratuitement) toute femme en souffrance psychique. La personne est reçue par un(e) psychanalyste, puis orientée là où sa question sera le mieux traitée : dans les domaines médical, juridique et "psy". Contactez nous au : 06 81 25 48 56 ou par mail à : contact.gynepsy@gmail.com Siège social : 74 rue Dunois - 75013 Paris Visitez notre site internet : https://gynepsy.wixsite.com/website-2

Bienvenue à l'Association Psychanalytique Gynépsy

Gynépsy, association psychanalytique – loi 1901

 

Au sein de l’association Gynépsy, l’écoute psychanalytique se fait exclusivement par des psychanalystes expérimentés. La consultation (une à deux séances si nécessaire) y est non-payante. De plus, l’écoute qui y est proposée n’est pas celle du psychiatre, ni celle du psychologue. Elle est spécifique à la psychanalyse.

Pour arriver à cette position particulière de l’écoute psychanalytique, le psychanalyste a d’abord effectué sa psychanalyse personnelle, poussée jusqu’à sa fin. Il est devenu ainsi un psychanalyste, indépendamment de sa formation de médecin, de psychiatre ou de psychologue, ou encore de chercheur universitaire. C’est une formation, la formation psychanalytique, qui est supplémentaire, qui est autre que celle diplômante, reçue à l’Université.

C’est cette position de l’écoute du psychanalyste qui est spécifique de Gynépsy, c’est une écoute de l’inconscient du sujet, c’est-à-dire de son désir inconscient qu’il ignore le plus souvent, mais auquel il est confronté sans le savoir. C’est cette écoute subjective qui est proposée à la patiente qui vient consulter et qui est totalement mise à son service.

Cette écoute est là pour lui faire prendre conscience de ce qu’elle est devenue, du comment tout cela s’est construit pour elle, cette vie qui la fait souffrir. Et commencer ainsi à lui permettre de s’engager dans le chemin, son chemin propre, pour sortir de l’ornière où sa vie la plongée à son insu jusque-là.

 

Jean-Michel Louka

25.05.2019

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer