Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

La Fondation Groupe EDF présente les nouveaux projets qu’elle soutient

La Fondation Groupe EDF présente les nouveaux projets qu’elle soutient
La Fondation groupe EDF a pour vocation de soutenir des initiatives positives issues de la société civile et de faire effet de levier sur des dispositifs novateurs. Face à un environnement qui évolue rapidement et à un contexte difficile qui multiplie les besoins, elle souhaite ainsi contribuer à construire une société plus solidaire, plus juste, plus humaine. Forte de ses nouveaux axes d'intervention que sont le progrès et la solidarité, la Fondation groupe EDF vient de réunir ses comités de pilotage pour décider des projets qu'elle soutiendra au second semestre 2016.


Solidarité

Solidarité en France : 9 projets pour 456 500 € et solidarité internationale : 20 projets pour 827 469 €

 

Dans le domaine de la solidarité, la Fondation apporte son soutien aux projets qui favorisent l'inclusion sociale notamment au travers de :

la lutte contre la précarité et l'exclusion : Elle interviendra aux cotés de l'association Arap Rubis (Gard) pour accompagner des personnes victimes de la traite des êtres humains. Dans le prolongement des actions votées en 2015 en faveur des migrants, elle soutient le programme Welcome Refugees porté par Sciences po et l'association Wintegreat qui permet l'accueil d'une classe de réfugiés et Médecins du Monde pour son action de veille sanitaire dans les campements informels parisiens et au sein des Centres humanitaires de la Mairie de Paris.

- l'insertion sociale des jeunes et l'éducation : Elle permet à de jeunes collégiens de Seine-Saint-Denis, grâce à la Coopérative Indigo et au programme Eloquentia, d'apprendre à gagner de la confiance en eux et à prendre la parole en public. Elle s'intéresse également aux jeunes femmes scolarisées ou en décrochage scolaire de milieux modestes prises en charge par Rev'Elles pour valoriser et exploiter leur potentiel. Elle accompagne, avec Enactus, de jeunes lycéens et étudiants vers l'entreprenariat social et aide, aux côtés de l'Institut de l'engagement, des jeunes non diplômés mais à fort potentiel à trouver leur projet de formation et d'insertion professionnelle.

la lutte contre les discriminations et la promotion de l'égalité : Elle participe à la création du premier observatoire sur la gynophobie aux côtés d'Ensemble contre la gynophobie. Elle accompagne les victimes de la violence morale intrafamiliale et du Stalking (manipulations, violences psychologiques, harcèlement moral) avec AJC.

l'accès à la culture : Elle permet aux jeunes en situation de handicap ou souffrant de difficultés sociales de se rendre au Château de Versailles ; ou à des personnes éloignées géographiquement de la culture de découvrir, grâce à l'Association 6000 (Normandie) le théâtre.

 

Grâce à la mobilisation des salariés du groupe, la Fondation mène également un programme de Solidarité Internationale et soutient des projets associatifs favorisant l'accès à l'électricité et aux biens essentiels que sont :

l'eau : 5 projets retenus : trois en Afrique : un au Bénin avec Electriciens sans frontières, un en Ethiopie avec BlueEnergy, un à Madagascar avec Experts solidaires ; deux en Amérique, en Bolivie, avec Vision du Monde et HAMAP Humanitaire.

- la santé : 5 projets retenus : deux en Asie portés par ADS et L@FETT-MH au Cambodge et trois en Afrique : République démocratique du Congo, Cameroun, Madagascar portés par Electriciens sans frontières.

 - l'éducation : 3 projets : un en Amérique à Haïti avec le Foyer de charité de Canapé vert, un en Asie, au Cambodge avec Enfants du Mekong, un en Afrique à Madagascar avec Esperanza joie des enfants.

- le développement économique et social : 6 projets retenus trois en Afrique, deux à Madagascar avec Energies sans frontières et Don Bosco, un au Sénégal avec GREF; deux à Cuba en Amérique avec Cuba Coopération France ; un en Asie, en Inde avec Yoga, une expérience de vie au quotidien ; un en Afrique, au Burkina Faso, avec Electriciens sans frontières. Ce programme contribue également à l'urgence aux côtés de Solidarités International ou à la résolution des crises humanitaires et notamment celle survenue en Haïti avec l'Ouragan Matthew début octobre aux côtés d'Electriciens sans frontières.

 

 

Progrès : 5 projets pour 225 000 euros

 

Dans le domaine du progrès, la Fondation groupe EDF souhaite favoriser l'accès à la connaissance et aux savoirs. Ainsi, elle soutient l'Académie François Bourdon (Saône et Loire) pour le développement de nouveaux équipements de médiation et la création d'un espace d'initiation des jeunes publics à la science dans le but de découvrir l'industrie et ses métiers. Elle s'associe également au Centre de culture scientifique, technique et industriel - la Rotonde (Loire) pour proposer à des élèves du primaire et du collège une immersion dans la recherche en devenant pendant une année, un apprenti chercheur.

Dans le domaine du progrès, la Fondation groupe EDF soutient la recherche médicale, elle sera aux côtés de la Fondation Chirac dans la lutte contre les faux médicaments. Elle s'associe ainsi au programme le médicament de la rue tue et participe ainsi à la sensibilisation de l'opinion publique via des outils de communication, contribue au plaidoyer et à la formation des professionnels de santé.

Le progrès est également progrès numérique ! Porté par le Mouvement associatif, le programme RéZolutions numériques est un cycle de rencontres territoriales destiné à accompagner les associations dans leur transformation numérique. Face aux transformations numériques qui s'accélèrent la Fing accompagne le développement d'un projet autour des mobilités professionnelles comme support permettant à l’individu une meilleure réflexivité sur lui-même, son parcours, ses compétences et ses réseaux.

, , , ,