Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Je parraine… un accueil 7j/7 pour les personnes en grande difficulté sociale

Je parraine… un accueil 7j/7 pour les personnes en grande difficulté sociale
A Brest, la Halte-Accueil Frédéric Ozanam accueille depuis 26 ans ceux pour qui le quotidien est éprouvant. Philippe Triboulet, collaborateur Bouygues Telecom, a souhaité soutenir ce projet auprès de la Fondation Bougues Telecom, attachée à mettre en lumière l’engagement citoyen des collaborateurs de l’entreprise.


La Halte de Brest s’adresse à toute personne en situation sociale difficile. L’accueil se fait le jour, en semaine, mais aussi – et c’est assez rare pour être souligné – le week-end et les jours fériés. Autre spécificité : une halte canine est proposée à ceux qui en ont besoin, moyennant 1€ par jour (nourriture incluse).


Un lieu au calme pour se reconstruire

Les accueillis ont des profils très différents. Dans les couloirs se croisent des jeunes, des personnes âgées, des migrants isolés ou en famille, des mineurs sortant d’incarcération, des travailleurs précaires, des personnes présentant des problèmes d’addiction, des problèmes psychiques ou un handicap. Un tiers des personnes accueillies est sans domicile fixe. Certains viennent de perdre leur emploi, se retrouvant en détresse financière et psychologique. D’autres connaissent des difficultés durables rendant leur réinsertion professionnelle incertaine.

En 2 ans, la fréquentation de la Halte a augmenté de 40%. En 2016, 140 personnes ont été accueillies chaque jour, 8 700 repas servis et 10 000 colis de dépannage délivrés.

Les bénéficiaires cotisent de manière symbolique : 1€ pour le déjeuner, 2€ pour un colis de 4 repas individuels, 2€ pour le lavage/séchage du linge. Les douches et l’accès au chenil sont gratuits, ainsi que le petit-déjeuner et les boissons chaudes. Lorsqu’une sortie en bord de mer est prévue, pas de frais supplémentaires : chacun doit pouvoir se joindre aux activités s’il le souhaite.

Tous âges, tous horizons, mais citoyens avant tout

Ici, l’accueil se veut digne, responsable et créateur de lien social. En semaine, un accompagnement social est mis en place pour ceux qui en font la demande : budget, logement, CV, insertion professionnelle… ou plus simplement pour du soutien scolaire, de la conduite accompagnée ou bien un déménagement.

Philippe Triboulet, collaborateur Bouygues Telecom, s’est porté parrain de l’initiative auprès de la Fondation Bouygues Telecom: « Je suis particulièrement sensible aux objectifs de solidarité et de proximité, ainsi qu’aux résultats obtenus par la Halte de Brest ».

Le brassage des âges et des profils est une opportunité pour tisser un lien intergénérationnel et solidaire. La participation de chacun, même minime, au bon déroulement de la journée est encouragée. Une fois par mois, une journée de chantier au local est organisée pour des travaux de peinture, réparations, entretien des espaces verts.

Plusieurs fois par an, la Halte propose un conseil de maison, des café discut’ autour d’un intervenant extérieur (député, humanitaire…) ou d’un thème. L’association, très impliquée dans le tissu brestois, mène des actions communes avec le CCAS : nettoyage des plages, bénévolat pour les événements nautiques… Lutter contre l’exclusion en éveillant la conscience citoyenne, voilà une belle façon de remettre sur le chemin ceux qui se sentent démunis.

 

, , ,