Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Crédit Mutuel Nord Europe - France : Entretien avec Emmanuelle Puistienne

Crédit Mutuel Nord Europe - France : Entretien avec Emmanuelle Puistienne
Emmanuelle Puistienne, Responsable d'agence au sein de la banque Crédit Mutuel Nord Europe a été à l’initiative du partenariat entre son entreprise et Planète Urgence pour proposer le Congé Solidaire. En 2017, elle a obtenu l'élargissement de ce partenariat à toutes les filiales de son groupe. Elle nous fait part de son expérience.


Planète Urgence : Comment et pourquoi le Crédit Mutuel Nord Europe (CMNE) est-il devenu partenaire mécène du programme Congé Solidaire® de Planète Urgence ?

Emmanuelle Puistienne : Au départ, c’est un collègue du CMNE qui a souhaité partir en mission de Congé Solidaire® et a initié le partenariat avec Planète Urgence.  Je cherchais depuis longtemps à accomplir un projet similaire, nous avons donc uni nos forces et travaillé ensemble à l’élaboration d’un projet dès 2009 pour permettre au Crédit Mutuel Nord Europe de signer un partenariat en 2010 avec un budget « initiatives mutualistes » soutenu par notre Président Philippe Vasseur.Il y a 6 ans, mon collègue étant parti de l’entreprise, j’ai repris l’initiative seule et suis devenue « marraine bénévole » du Congé Solidaire® au sein du CMNE.

Planète Urgence : En 2017, vous avez décidé d’élargir le partenariat à tout le groupe. Pourquoi ? Cela a-t-il été compliqué à mettre en place ?

Emmanuelle Puistienne : Depuis la création de la Fondation Crédit Mutuel Nord Europe il a 3 ans, je pensais que le Congé Solidaire® serait naturellement rattaché aux projets soutenus financièrement. Malheureusement, les missions étant internationales, elles ne correspondaient pas à l’axe d’intervention et de communication exclusivement local de la Fondation CMNE, il fallait donc réorienter le Congé Solidaire® auprès de la bonne direction et trouver comment élargir cette opportunité à l’ensemble des collaborateurs du Groupe CMNE, j’y pensais déjà depuis le début de l’aventure. J’avais d’ailleurs rencontré en 2013 et 2015, deux interlocuteurs dans nos entités belges et parisiennes afin d’introduire le sujet.

Ainsi, dès que l’occasion s’est présentée, je me suis rapprochée de la directrice des ressources humaines, Isabelle Bariéty qui a accepté de me recevoir sur ce sujet. 

L’objectif n’était pas de transférer un budget, mais de concrétiser l’idée d’une synergie de groupe afin de fédérer les collaborateurs et collaboratrices autour d’une cause commune. Cette synergie avait pour objectif principal de rapprocher les filiales et les pôles. La présentation s’est faite ensuite devant tous les DRH du Groupe CMNE. Le projet a pris, chaque entité a adhéré grâce au soutien enthousiaste d’Isabelle Bariéty.
Mon engagement personnel au sein de mon entreprise et de Planète Urgence, ainsi que mon départ en mission chaque année ont  beaucoup compté puisque j’ai pu répondre à toutes les interrogations et inquiétudes de mes interlocuteurs.

Planète Urgence : Comment avez-vous procédé pour convaincre les différentes directions des filiales de signer ce partenariat ?

Emmanuelle Puistienne : Le soutien d’Isabelle Bariéty et son intervention lors des différentes réunions, couplé à la volonté d’une synergie du groupe,  ont été un fort atout pour fédérer autour du projet du Congé Solidaire®.  
Pour se faire, nous avons présenté, lors de nos réunions mensuelles entre les différents DRH du CMNE,  le Congé Solidaire®. Ensuite, j’ai également pu organiser une visioconférence de 20 minutes permettant une interaction, sous forme de « questions-réponses », avec les différents collaborateurs intéressés dans chaque filiale.  
La présentation de tout le processus du Congé Solidaire® de l’accompagnement du volontaire de sa candidature à son retour de mission mais aussi du financement des missions, notamment la défiscalisation, a fini de convaincre mes interlocuteurs.

Planète Urgence : Comment communiquez-vous  pour informer l’ensemble des salariés ? Est-ce qu’une communication spécifique émane de chaque filiale ?

Emmanuelle Puistienne : La communication peut se faire par le biais de deux volets :

Le premier volet est un outil de communication interne So#CMNE ouvert à toutes les filiales du groupe par lequel je partage les actions de Planète Urgence, les présentations du Congé Solidaire® avec PPT et vidéo ainsi que les appels à candidature. Je réponds également aux éventuelles questions sur l’association et ses projets.Le second volet est un outil de communication interne propre à chaque filiale du groupe. Ce support est également précieux pour la communication des actions de Planète Urgence.

Outre les actions par le biais de mon entreprise,avec deux autres volontaires PU Anne et Yalcin,nous participons le Dimanche 17 septembre prochain à une course suivi d’un pic-nic avec une association locale « Les Chemins du Mélantois ». Nous proposons à cette occasion, à tous les volontaires de Planète Urgence depuis 5 ans de nous rejoindre pour l’évènement et de partager leurs expériences de missions.Dès que le temps le permet, essentiellement le lundi (jour de repos), je tente de contacterdes DRH de différentes entreprises afin de leur présenter le Congé Solidaire®. Par ce biais, j’essaie d’étendre les partenariats de Planète Urgence, à mon échelle, auprès des entreprises locales, c’est loin d’être facile car les priorités des entités sont ailleurs mais ils sont à l’écoute.

Planète Urgence : Qu’apporte l’expérience du Congé Solidaire® aux salariés ? Et à la Direction ? En quoi diffère-t-il, selon vous, des autres formes d’engagements solidaires ?

Emmanuelle Puistienne : Le fait que le CMNE s’engage dans une forme de solidarité et de développement personnel a beaucoup joué. Le Congé Solidaire® diffère des autres formes d’engagement par le fait que notre entreprise propose directement à ses salariés d’agir et de donner du sens à leurs actions et de s’engager personnellement. Selon moi,  cela diffère du mécénat financier, plus répandu dans les grandes entreprises, qui consiste en un soutien financier d’une cause associative sans implication des collaborateurs.

Le concept du Congé Solidaire® est très original, notamment du fait de l’implication de 4 acteurs : l’entreprise, le collaborateur, l’association Planète Urgence et l’association locale du pays d’accueil pour la mission.

Pour l’entreprise, l’engagement du Congé Solidaire® permet d’améliorer l’image de l’entreprise et son implication citoyenne, le sentiment de fierté d’appartenance au groupe, mais également d’attirer les nouveaux talents lors des recrutements en montrant l’implication de l’entreprise notamment sur le terrain de la solidarité internationale.

Pour le collaborateur, et de manière très exhaustive cela lui permet d’être plus autonome et d’améliorer, entre autre, ses capacités d’adaptation. Il acquière de nouvelles compétences comme la prise de hauteur et de décisions, le développement personnel, la transmission (pédagogie), l’agilité comportementale, l’intelligence organisationnelle et émotionnelle, l’innovation ou encore la gestion du temps.

L’exemple le plus frappant d’engagement suite à l’élargissement dans les filiales, est celui de Beobank, entité belge du Groupe CMNE. Particulièrement séduite par ce nouveau partenariat avec Planète Urgence et la possibilité de partir en Congé Solidaire®, elle fait preuve d’un engagement humain très fort : l’entreprise finance le départ de nombreux collaborateurs, deux fois plus que celui initialement prévu, alors même qu’elle ne peutpas bénéficier de la défiscalisation propre aux structures françaises.

Planète Urgence : Enfin, comment convaincriez-vous une entreprise qui serait potentiellement intéressée  par le dispositif du Congé Solidaire® mais qui hésite à sauter le pas ?

Emmanuelle Puistienne : Au départ, je pense que cela fait partie des défis que doit se poser une entreprise aujourd’hui en sont des piliers: les ressources humaines : « comment fidéliser mes collaborateurs et attirer de nouveaux talents ? », l’éthique« comment associer mes équipes au développement fulgurant du digital ?» et la RSE « comment respecter les enjeux de la RSE ? ».

Avec le développement exponentiel de l’intelligence artificielle dans tous les secteurs professionnels, les entreprises doivent se préoccuper de l’Humain. Il s’agit pour l’entreprise de remettre en avant les relations humaines et les valeurs universelles, notamment la Solidarité.

Selon moi, trois points clés sont essentiels pour convaincre une entreprise:

- le collectif : puisqu’il s’agit d’agir ensemble (individus, entreprises, associations) dans le cadre du Congé Solidaire®,

- la performance : le renforcement de la confiance du collaborateur, le sentiment de fierté à son entreprise, l’ensemble des valeurs ajoutées de l’engagement,

- l’agilité : pour l’entreprise, il s’agit de s’adapter au quotidien aux nouveaux défis sociétaux.

, , , , ,