Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 2 avril 2021 - 17:22 - Mise à jour le 2 avril 2021 - 19:52
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

David Lorrain, RecycLivre : « On peut être efficient économiquement tout en faisant attention à l’homme et la planète »

Pour ce quatrième épisode de la saison 5 de Changer La Norme, Flavie Deprez reçoit David Lorrain, fondateur de RecycLivre. Créé en 2008, RecycLivre est le premier service de collecte gratuite de livres à domicile et de revente en ligne.

David Lorrain, RecycLivre : « On peut être efficient économiquement tout en faisant attention à l’homme et la planète »
David Lorrain, RecycLivre : « On peut être efficient économiquement tout en faisant attention à l’homme et la planète »

C’est en 2008 que l’idée de David Lorrain émerge lorsqu’il ne sait pas quoi faire de ses livres déjà lus et stockés dans sa cave. 

Fort de son envie d’entreprendre depuis toujours et de son savoir en informatique, David Lorrain se lance lui-même dans le codage de RecycLivre.com pour devenir « le premier service de collecte gratuite de livres à domicile, en cherchant à avoir un minimum d’impact sur la terre et un maximum sur l’homme. »

Un concept novateur

La vente de livres d’occasion existait déjà, mais RecycLivre a réinventé le secteur en proposant deux services en un : d’une part, la collecte gratuite à domicile pour les particuliers, professionnels et d’autre part, la vente en ligne des livres collectés. 

Alors que la vente de livres en ligne n'était pas encore véritablement démocratisée, RecycLivre a proposé une vision nouvelle du livre grâce à l’approche informatique de son fondateur.

Développement durable, solidarité et économie

Trois piliers portent RecycLivre : le développement durable, la solidarité, et l’économie. 

David Lorrain a, en effet, eu à cœur d’incorporer à son projet les valeurs qui lui sont essentielles. C’est pourquoi, six mois après le lancement du site, Ares (Association pour la Réinsertion Économique et Sociale) est sélectionnée pour être le partenaire de RecycLivre. Les livraisons de livres et la gestion du stock sont ainsi gérées par des personnes en situation de grande exclusion. David Lorrain met un point d’honneur à l’insertion et la considère comme un « véritable plus » pour RecycLivre : 

Plus on va vendre de livres d’occasion, plus on va permettre à des personnes en insertion ou porteuse de handicap de travailler.

Côté développement durable, le recyclage avec la vente de livre d'occasion est évidemment inhérent au projet de RecycLivre, et a déjà permis d’économiser plus de 1 420 000 000 litres d’eau en offrant une seconde vie aux livres plutôt qu’en en produisant.

L’essaimage de RecycLivre

Après l’ouverture d’un nouveau bureau à Madrid l’année dernière et le projet d’un supplémentaire en Italie, RecycLivre grandit et a su faire de l’année 2020 une année fructueuse : 1 300 000 livres ont été vendus et 3 000 000 de livres ont été collectés. Selon David Lorrain, ce n’est pas étonnant : “Les entreprises qui ont une vraie raison d’être et qui mettent des valeurs au sein de la création de richesse sont celles qui sont le plus résilientes et qui traversent beaucoup plus facilement les crises.”

RecycLivre s’inscrit dans les entreprises qui changent la norme et David Lorrain est convaincu que l’ESS (économie sociale et solidaire) est compatible avec la création de richesse :

Il faut que ce soit justement la norme que demain tous ces enjeux environnementaux et sociétaux soient pris en compte dans la création de richesse.

 

(Re)découvrez les épisodes de Changer la norme sur la thématique du recyclage : 
Hubert Motte (La vie est Belt) : « Mon défi a été de concevoir un produit de la vie de tous les jours pour qu’il ait un vrai impact positif »
Grégoire Bleu (UpCycle) : « Rendre le changement désirable »
Maud Sarda (Label Emmaüs) : « Faire de bonnes affaires tout en étant solidaires »
Stéphan Martinez (Moulinot) : « Lorsque la filière des déchets alimentaires prendra de l’ampleur, il y aura des bénéfices économiques et environnementaux »

* Changer la norme est soutenu par la Fondation Entreprendre.

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer