Aller au contenu principal
Par Le Philanthro-Lab - Publié le 28 août 2020 - 17:20 - Mise à jour le 31 août 2020 - 17:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le Philanthro-Lab #nospremierscoworkers - GRATITUDE

Clémence Brachotte, fondatrice de Gratitude, partage avec nous ses motivations de philanthrope.

Visuel du fonds de dotation Gratitude

Qu’est-ce que Gratitude ? Comment as-tu eu l’idée de créer un fonds de dotation ?

Gratitude, c’est avant tout un immense merci à la vie ! Lorsque l’on a reçu beaucoup, on a plus que d’autres la responsabilité de donner en retour. Être attentif à la souffrance, soulager, soutenir, s’engager et exprimer de la gratitude, par amour pour son prochain. Gratitude, c’est avant tout un projet de générosité.

Après plusieurs expériences humanitaires à travers le monde, j’ai voulu créer un cercle vertueux de solidarité. L’idée du fonds de dotation est alors venue naturellement pour structurer cette démarche. Je souhaite en priorité apporter un soutien aux personnes socialement précarisées ou fragilisées et, avant tout, les enfants.

Lorsque l’on a reçu beaucoup, on a plus que d’autres la responsabilité de donner en retour

Est-ce un projet familial ? Quels sont vos rôles respectifs ?

C’est avant tout un projet personnel, le fruit d’un long cheminement intérieur et de beaucoup de rencontres. Bien sûr, mes proches et ma famille sont à mes côtés. Mes parents siègent au Conseil d’Administration, leur accompagnement sur certains projets m'est précieux.

 

logo gratitude

 

Avez-vous été accompagnée pour structurer le fonds de dotation (conseil, avocat, expert ?)

Effectivement, pas facile de s’y retrouver seule dans le dédale administratif mais également de découvrir le monde associatif. Dès le début, j’ai été très entourée par des conseils, alors que j’étais encore en mission en Asie dans des orphelinats. Même à distance, nous faisions des points téléphoniques réguliers et échangions quotidiennement par e-mail. Mes conseils ont été d’un grand soutien ! Leurs avis étaient à la fois précieux et pertinents, déterminants et essentiels. Qu’ils proviennent d’avocats, de notaires, de banquiers déjà aguerris au monde philanthropique, tous ont été présents et engagés.

 Quels projets soutenez-vous ?

Nous croyons que le développement de nos sociétés en France et dans le monde se mesure à la place qu’elles donnent en toute justice aux personnes les plus fragiles. 

Nous souhaitons contribuer à un monde juste et fraternel qui lutte contre la pauvreté, l’inégalité et l’exclusion. Un monde qui renforce l’accès à la dignité. Un monde qui, enrichi par les différences et les convictions les plus profondes de chacun, valorise l’engagement, l’entraide, la joie et la fraternité, comme moyens de vivre la rencontre avec l’autre.

Gratitude s’engage dans l’aide aux plus fragiles, aux exclus, aux malades et en priorité aux enfants. Nous nous concentrons également sur l’allègement des souffrances des hommes et l’amélioration de leurs conditions de vie.

" Nos priorités : enfance en difficulté, accès à l’éducation, personnes socialement précarisées et soins médicaux ".

Gratitude, c’est une petite équipe de 5 volontaires déjà dotés d’une expérience humanitaire et/ou dans la gestion de projets engagés à des degrés différents. Nous délibérons tous les 5 après analyse de chaque dossier de candidature. Nos priorités sont l’aide à l’enfance en difficulté, l’amélioration de l’accès à l’éducation, toute action en faveur des personnes socialement précarisées ou fragilisées, et les soins médicaux.

Nous avons des partenariats, noués notamment à l’initiative de l’Agence française des Micros Projets (soutenue par l’Agence Française de Développement – Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères) et de la Fondation Caritas France

 

 

Quels sont vos critères de sélection ?

Gratitude soutient financièrement des associations déjà existantes. Mais nous encourageons et valorisons également les associations naissantes dans leur phase de développement et d’autonomisation. Le fonds de dotation prend en charge des dépenses courantes et des projets de développement. Son action s’inscrit dans la pérennité même si certaines circonstances peuvent nous pousser à répondre également aux urgences sociales et humanitaires

 Pourquoi avoir choisi de rejoindre le Philanthro-Lab ?

Je suis venue m’établir à Paris pour développer mon réseau et les moyens d’action de Gratitude. Je cherchais un lieu qui me permettrait de venir travailler en coworking, mais surtout de rejoindre l'écosystème de la philanthropie. Et je l’ai trouvé ! Je suis convaincue que les échanges, les conférences, les rencontres, les synergies et la dynamique en place permettront de renforcer l’action de Gratitude pour un monde meilleur ! 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer