Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 3 février 2020 - 17:16 - Mise à jour le 4 février 2020 - 11:43
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Une classe virtuelle pour préparer ses examens malgré le handicap ou la maladie

En France, 5 000 à 20 000 enfants et adolescents seraient déscolarisés en raison de leur état de santé. Or l’école, le collège, le lycée, jouent un rôle clé dans leur inclusion sociale et leur épanouissement. Votre École Chez Vous propose une prise en charge scolaire à domicile. Et depuis 2011, l’association a ouvert une classe virtuelle, en complément des plannings hebdomadaires, pour ceux qui s’apprêtent à passer le brevet ou le bac. Thierry Sebillotte, collaborateur Bouygues Telecom, a parrainé l’initiative auprès de la Fondation Bouygues Telecom via un appel à projets mené auprès des salariés engagés dans une association.

Votre Ecole Chez Vous

Tout le programme officiel dispensé en cours particuliers

Maladies invalidantes, handicaps, troubles de l'apprentissage, phobie scolaire… Depuis 1954, Votre École Chez Vous intervient auprès d’enfants et adolescents dont la santé les empêche de fréquenter un établissement scolaire. Les enseignants se rendent directement chez eux, en Ile-de-France et en Haute-Normandie, pour une leçon individuelle. Tout en restant dans le cadre des programmes officiels, ils s’adaptent aux besoins pédagogiques de chaque élève. Et à son rythme d’apprentissage.

Du CP – voire Grande Section de maternelle – à la Terminale, Votre École Chez Vous a un effectif annuel d’environ 200 élèves, pour lesquels la scolarité est gratuite.

Bac et brevet : réviser grâce à des cours en visioconférence, menés en petits groupes

En complément de l’enseignement à domicile, Votre École Chez Vous a mis en place une « classe virtuelle » pour tous ceux qui préparent un examen. Objectif : approfondir des points de méthodologie, et restituer une forme de collectivité. « La classe virtuelle va plus loin que les révisions classiques et permet aussi d’échanger entre lycéens ou collégiens », précise Emmanuelle Quéré, chargée de communication de l’association. Chacun chez soi, les 3 ou 4 élèves du cours se réapproprient le contact avec les autres. « Ce ne sont pas des classes obligatoires. Certains ont du mal à franchir le pas, d’autres essayent et ça se passe très bien. Pour ceux qui s’y inscrivent c’est toujours positif. »

Depuis sa création en 2011, la classe virtuelle a démontré son efficacité : l’association a obtenu 100% de réussite au brevet, et 82% au baccalauréat avec plus de 50% de mentions – dont une mention très bien. Mais les bienfaits ne se retrouvent pas qu’au niveau scolaire. « Ce dont Votre École Chez Vous est très fier, explique Emmanuelle Quéré, c’est qu’il se crée des amitiés entre ces élèves qui se parlent par l’intermédiaire d’un écran. Car dans le secondaire, beaucoup sont vraiment isolés et certains ne sortent pas de chez eux. »

Une classe virtuelle dont la pérennité dépend des subventions

Une dizaine de professeurs sont impliqués dans le dispositif. Français, mathématiques, histoire, allemand, économie… Tous interviennent volontairement de chez eux, après leur journée. Ces classes, non obligatoires, « hors programme », ne sont pas financées par le rectorat et sont à la charge de VECV. « Sans subventions privées, il n’y a pas de classe virtuelle », résume Emmanuelle Quéré.

La Fondation Bouygues Telecom a donc décidé d’accorder son soutien à Votre École Chez Vous, grâce au parrainage d’un collaborateur de l’entreprise, Thierry Sebillotte : « Mon enfant est suivi par VECV depuis plus de 3 ans. Il ne profite pas encore des classes virtuelles, mais cette scolarisation parallèle l’a sûrement sauvé d’une spirale d’échecs et de découragements où il y était entré. L'arrivée de VECV a été déterminante. Ce projet est une chance pour ces adolescents et futurs adultes de se construire un avenir surpassant leur handicap. »

Prochain objectif : s’adapter au nouveau programme du lycée en proposant d’enseigner les Sciences Numériques et Technologiques, nouvelle matière obligatoire pour les 2ndes. Grâce à leur expérience de classes virtuelles, ils vont enseigner cette matière technologique avec cet outil… technologique.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer