Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Environnement : Les Initiatives Océanes au secours des fonds marins

Environnement : Les Initiatives Océanes au secours des fonds marins
Chaque année, entre huit et douze millions de tonnes de déchets atterrissent dans les océans, soit jusqu'à 412 kilos chaque seconde. Face à la gravité de la situation, Surfrider Foundation Europe organise depuis près de 25 ans les Initiatives Océanes. Le temps d’un week-end, les citoyens sont invités à se mobiliser pour nettoyer les plages, lacs, rivières et fonds marins. Ils étaient près de 38 000 l’an dernier et devraient à nouveau agir en nombre pour la 24e édition de l’événement, du 22 au 25 mars prochains.


 

Accompagner la mobilisation citoyenne

 

Alors que se discutent depuis quelques mois - et dans une relative discrétion - à l’ONU les termes d’un traité international protégeant la biodiversité de la Haute Mer, les associations, elles, n’attendront pas la fin de l’année pour agir. La Surfrider Foundation Europe devrait dès le mois prochain réunir à nouveau des dizaines de milliers de personnes partout en Europe pour ses Initiatives Océanes, qui se tiendront lors du premier week-end du printemps, du 22 au 25 mars. Chaque citoyen est invité à consulter sur le site de la fondation la liste des Initiatives Océanes sur une carte interactive, et à sélectionner sa zone géographique d’intervention. Les plus motivés peuvent également lancer leur propre collecte de déchets, puisque Surfrider Foundation fournit sur inscription un guide pédagogique gratuit à destination des organisateurs, constitué notamment de différents supports de communication ainsi que du matériel de collecte.

 

Agir à grande échelle pour l’environnement

 

Plus qu’une opération de collecte, les Initiatives Océanes – cofinancées cette année par les fonds LIFE Operating Grant de la Commission européenne - se réclament de la grande mobilisation solidaire citoyenne. De par leur échelle en premier lieu : déployées sur toute l’Europe, elles ont mobilisé pas moins de quinze pays l’an dernier, pour 1 148 collectes. Mais aussi leur ambition, celle d’être un acteur influent sur les grandes instances européennes dans le débat sur la sauvegarde des océans. Chaque collecte est ainsi l’occasion de procéder à des travaux de recensement des déchets collectés, qui donnent lieu à un bilan environnemental, transmis aux preneurs de décisions. Surfrider Foundation Europe organise également des campagnes de sensibilisation destinés au grand public, comme Ban the Bag ou Reset Your Habits.
 

, , , , , ,