Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Mars bleu : un mois pour agir contre le cancer colorectal

Mars bleu : un mois pour agir contre le cancer colorectal
Avec 18 000 décès par an et 43 000 nouveaux cas diagnostiqués, le cancer colorectal est le second plus meurtrier en France. Comme chaque année, le mois de mars, rebaptisé « Mars Bleu », est celui de la sensibilisation au cancer colorectal. L’institut national du cancer a lancé le 18 février 2018 une campagne d’information déployée sur l’ensemble du territoire, incitant les Français à se faire dépister tous les deux ans, et atteindre au moins les estimations de dépistage recommandées au niveau européen de 45 %.


 

 

Une opération nationale de sensibilisation au cancer colorectal

 

Tabou pour beaucoup mais pas moins meurtrier, le cancer colorectal touche une personne sur trente au cours de sa vie, selon les chiffres de l’Institut national du cancer (INC). Comme chaque année, le mois de mars est l’occasion de mettre en avant la prévention du cancer colorectal. Un enjeu majeur pour l’INC, puisqu’il est, après le poumon, le cancer le plus meurtrier en France. L’institut a lancé le 18 février dernier une vaste campagne d’information sur le thème « le cancer colorectal, le dépister à temps peut vous sauver la vie », en télé et sur les réseaux sociaux, mais aussi auprès des professionnels de la santé. Elle rappelle notamment l’existence d’un test de dépistage gratuit pour les personnes de 50 à 74 ans, permettant un diagnostic précoce. Son importance est capitale, puisque le taux de guérison du cancer colorectal s’élève à 90 % s’il est diagnostiqué à temps. Seuls 33, 5 % des personnes concernées ont toutefois été dépistées sur la période 2016-2017.

 

Les médecins se mobilisent contre le cancer dans toute la France

 

 

Parrainée par Michel Cymes et initiée par le Conseil national professionnel d’hépatogastroentérologie (CNP HGE), l’opération Colondays sera de retour pour sa dixième édition. Plus de 100 établissements et de 1 000 médecins et acteurs de la santé sont partenaires de l’évènement, qui proposera entre autres des conférences, des expositions ou encore des séances d’échange. Pour la première fois, un espace d’information itinérant fera par ailleurs étape dans douze villes de l’Hexagone, du 12 au 31 mars 2018. « Le cancer colorectal reste, malgré la campagne de prévention débutée en 2008, un problème majeur de santé publique, explique le Professeur Frank Zerbib, président du CNP HGE. Le nombre de cancers dépistés chaque année demeure trop élevé. (…) La mobilisation des professionnels de santé et des pouvoirs publics, ainsi que l’information apportée à la population permettent d’endiguer la progression de ce cancer. »

 

, , , , ,