Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[FASHION WEEK] #PourElles, le programme contre l’exclusion lancé par l’ADN

[FASHION WEEK] #PourElles, le programme contre l’exclusion lancé par l’ADN
“ Moins de gaspillage, plus de partage “, tel est le credo de l’Agence du Don en Nature (ADN). L’association, a pour objectif de collecter des produits neufs non alimentaires invendus auprès d'industriels pour aider les personnes en situation de précarité. Chaque année, ce sont 850 000 personnes que l’ADN s’emploie à aider. Grâce aux hashtag #PourElles, l’ADN lance un programme d’accompagnement des femmes afin de redorer leur image, ternie par la pauvreté.


 

L'Agence du Don en Nature, une plateforme qui anime un réseau de plus de 700 associations pour la redistribution des produits

 

L’ADN, engagée dans sa lutte contre la misère, offre des vêtements neufs et de bonne qualité à des femmes qui ne peuvent se permettre d’en obtenir ainsi que des ateliers de relooking animés par des socio-esthéticiennes. Comme le souligne Angélique Bérenge, directrice du centre Cœur de femmes, Paris XVIII, sur la chaine Youtube de l'ADN : “ Pour les femmes, c’est quelque chose de très important que de pouvoir paraître avec des beaux vêtements “. Elle rappelle aussi l’importance de la valorisation par l’image, que ce soit au niveau de l’estime de soi ou même à l’extérieur, dans le cadre d’entretiens d’embauche.

 

De nombreuses femmes vivent sous le seuil de pauvreté, parfois sans accès aux produits hygiéniques

 

C’est le cas de Rachida, prise en charge après un appel au 115 et hébergée au centre Aurore. “ Rachida fait partie des 5 millions de femmes qui vivent sous le seuil de pauvreté en France aujourd'hui et qui n'ont pas facilement accès aux produits de première nécessité “.
“ Le plus important, c’est de se sentir comme les autres, comme on a toujours voulu être “, confie Rachida sur les réseaux sociaux.
 

 

#PourElles, le défi solidaire 2.0

 

Du 6 au 13 mars 2018, l’ADN confiait aux Échos vouloir : “ collecter plus de 100 000 produits auprès des entreprises : savons, serviettes hygiéniques, sous vêtements “ pour être redistribués aux femmes en situation de précarité “ (...) Cette aide concrète va, à sa mesure, embellir leur quotidien, leur permettre de prendre soin d'elle et rétablir leur estime de soi. “ Il suffit pour les internautes de partager les quatre vidéos-témoignages de Rachida, Angélique, Elsa et Christelle sur les réseaux sociaux, ou de faire des dons à l’ADN.  De grands groupes dans le domaine de la santé tels que L'Oréal, Bioderma, Procter and Gamble, ou encore Camaïeu se sont déjà mobilisés.


 

, , , , ,