[EDITO] Le mécénat et la communication

[EDITO] Le mécénat et la communication
Le mécénat est comme on l’a vu une pratique ancienne qui évolue depuis quelques années. L’influence anglo-saxonne, où l’Etat est beaucoup moins présent qu’en France dans le soutien à l’intérêt général, est très claire à l’heure où la baisse des subventions publiques pousse les associations à revoir la construction de leur financement.


Dans les pays anglo-saxons, communiquer sur le mécénat est pratique courante. Il y est normal et même naturel, de montrer ses engagements envers le monde associatif. Dans notre culture judéo chrétienne en revanche, il a toujours été admis que charité bien ordonnée est surtout cachée. La discrétion a longtemps été de mise, on ne devait pas faire étalage de son argent.

Aujourd’hui les pratiques changent et les entreprises mécènes n’hésitent plus à communiquer pour valoriser leur engagement sociétal. Encouragée voire contraintes par la loi, les grandes entreprises, très actives en termes de mécénat, font état de leurs actions RSE (responsabilité sociale des entreprises). Le mécénat peut alors être rendu public. Quels sont les avantages ou les inconvénients d’une telle pratique ?

Les inconvénients sont souvent repris par ceux que le mécénat ne convainc pas encore : les entreprises mécènes ne s’engageraient que pour des questions d’image, pour se faire/refaire une réputation. Leurs motivations sont donc mises en doute : le principe de gratuité du don est encore très présent dans les esprits : le désintéressement doit rester la règle.

Or deux évolutions viennent entamer cette certitude : d’une part les associations ont de plus en plus – révolution digitale oblige – besoin de visibilité, d’autre part les entreprises ont compris que valoriser leurs actions de mécénat peut leur permettre de communiquer sur leurs valeurs et donner à voir autre chose de leur marque. La combinaison de ces deux facteurs légitime aujourd’hui la mise en avant des partenariats de mécénat.

Les avantages sont ainsi nombreux pour les deux acteurs : l’association bénéficiaire a l’occasion d’être mise en valeur par un partenaire dont la notoriété dépasse la sienne, et gagne beaucoup dans cette exposition. L’entreprise quant à elle peut animer différemment sa relation, en interne, avec ses collaborateurs, qu’elle peut impliquer, et en externe, avec ses clients, à qui elle peut soumettre les actions des associations soutenues.

On voit ainsi de plus en plus de campagnes médias orchestrées par des entreprises pour mettre en valeur leur engagement et la réalité des actions soutenues. 

Cette communication grand public est à la portée des grandes entreprises : mais qu’en est-il des PME et des ETI (entreprises de taille intermédiaire) ? Ces dernières s’investissent de plus en plus dans le mécénat : or elles ne disposent pas comme les très grandes entreprises, de moyens humains et financiers pour communiquer aussi largement. Carenews est un nouvel outil pour ces entreprises : en concentrant l’information (nerf de la guerre pour obtenir  un référencement efficace) et en mutualisant les moyens techniques, la plateforme grand public dédié aux associations et au mécénat permet à tous d’accéder à une visibilité nécessaire pour la collecte et utile pour l’animation des partenariats avec les entreprises.

Plus d’informations sur les services carenews

, , , , ,