Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Appel aux dons urgent

Appel aux dons urgent
Droits d'urgence fait actuellement face à une situation financière préoccupante qui met en péril la poursuite de nos actions. Nous lançons aujourd'hui un appel aux dons urgent.


Paris, le 9 mars 2018

 

Mesdames, Messieurs,
Cher.e.s ami.e.s, chers partenaires,

Notre association fait actuellement face à une situation financière préoccupante qui met en péril la poursuite de nos actions. Malgré les soutiens importants confirmés par la plupart de nos partenaires financiers et une réduction importante de nos charges, notre trésorerie s’est fortement dégradée, en raison de perte de subventions et d’une baisse progressive des financements publics, largement majoritaires dans notre budget (+ de 90 %).

En 23 ans, Droits d’urgence est devenu un acteur majeur de la lutte contre l’exclusion, précurseur d’actions à destination des personnes les plus exclues et concourant pleinement au service public de l’accès au droit à Paris. Dans un contexte d’accroissement dramatique des inégalités et des situations de précarité et d’exclusion, notre association se caractérise par un projet d’une pertinence et d’une actualité sans cesse confirmées par nos partenaires et les pouvoirs publics.

Nous avons engagé un travail important de diversification des financements et projets afin de renforcer les ressources propres de notre association et d’être en capacité de poursuivre la mission d’intérêt général qui est la nôtre depuis 1995 : s’engager auprès des personnes silencieuses ou invisibles afin que leurs droits soient identifiés et reconnus. Chaque jour, notre équipe de 48 salariés et 293 bénévoles, professionnels du droit, mettent au service de ces personnes leur professionnalisme, leur expertise, s’engagent à leur côté pour faire échec à l’exclusion.

Près de 90 000 personnes sont accueillies, informées et accompagnées chaque année par l’équipe de Droits d’urgence qui va à la rencontre des personnes. 12 000 permanences juridiques gratuites et généralistes sont réalisées in situ, à Paris et à Fresnes, au sein d’associations humanitaires (Médecins du Monde, Emmaüs, Secours Populaire, Armée du Salut…), d’hôpitaux publics, d’établissements psychiatriques et pénitentiaires, auprès de collectivités. Chaque année depuis sa création, notre association connaît une augmentation des demandes et de la fréquentation des permanences (+ 4 % en 2016), traduction d’un besoin qui n’a jamais été aussi fort : garantir l’accès au droit est un devoir, une responsabilité, un enjeu d’égalité et de dignité.

Aujourd’hui, alors que nous mettons ainsi tout en oeuvre pour trouver des solutions pérennes à nos difficultés actuelles, nous vous adressons un appel urgent à la générosité et vous en remercions, toutes et tous, par avance.

Bien solidairement,

Jérôme Giusti
Président

 

Pour soutenir Droit d’urgence, vous pouvez faire un don sur le site Internet de notre association, au lien suivant :

 

FAIRE UN DON

 

Droits d’urgence est une association d’intérêt général régie par la loi 1901 habilitée à recevoir des dons d’entreprises et de particuliers. En application des articles 200 et 238-bis du Code général des impôts, les dons ouvrent droit à des réductions fiscales :

   - 66% du montant du don, dans la limite de 20% du revenu imposable pour les particuliers ;

   - 60 % du montant du don, dans la limite de 5 ‰ du chiffre d’affaires pour les entreprises.

 

Chiffres et éléments clés :

- Créée en 1995 à Paris

- 10 dispositifs : Relais d’accès au droit de la Ville de Paris ; Points d’accès au droit (PAD) des 13e, 18e et 20e arrondissements de Paris ; PAD pénitentiaire de Fresnes et La Santé ; Accès au droit et santé mentale ; partenaire du dispositif « Barreau de Paris Solidarité » ; permanences bénévoles et Pro Bono ; permanences à l’Espace Solidarité Habitat de la fondation Abbé Pierre.

- 87 773 personnes aidées en 2016, dont 29 937 dans le cadre des Relais d’accès au droit, 652 dans les permanences bénévoles et Pro Bono, 49 848 dans les PAD de la Ville de Paris, 937 dans les PAD pénitentiaires, 5 550 dans le cadre du partenariat « Barreau de Paris Solidarité », 342 dans le dispositif « Accès au droit et santé mentale »

- 12 569 permanences juridiques gratuites et généralistes en 2016, dont 8 873 réalisées dans le cadre des Relais d’accès au droit dans 94 lieux d’intervention (centres sociaux, associations, hôpitaux, prisons…) à Paris et à Fresnes

- 282 bénévoles professionnels du droit (avocats, magistrats, élèves-avocats, étudiants en droit, universitaires…)

- 48 salariés : juristes, chargés d’accueils, coordinateurs, équipe de direction

- 2,4 M d’euros de budget

- Membre fondateur du Réseau national de l’accès au droit et à la médiation (RENADEM) en 2006

- Membre du collectif ALERTE, de l’Union Régionale Interfédérale des Organismes Privés Sanitaires et Sociaux d’Île-de-France (URIOPSS), de l’Union Nationale Interfédérale des OEuvres et Organismes Privés Sanitaires et Sociaux (UNIOPSS), de l’Observatoire de l’Enfermement des Etrangers (OEE), de l’Observatoire du Droit à la Santé des Etrangers (ODSE) et du Conseil départemental de l’accès au droit de Paris

- Signataire en 2017 de la Charte nationale de l’accès au droit (Les Restaurants du coeur, Secours catholique, Fondation Abbé Pierre, ATD Quart-monde, La Cimade, RENADEM, Ministère de la Justice)

, , , , , , , , ,