Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Dix projets solidaires et numériques lauréats de la Fondation en 2018

Dix projets solidaires et numériques lauréats de la Fondation en 2018
Comme chaque année, la Fondation a lancé un appel à projets à destination des clients Bouygues Telecom désireux de parrainer un projet associatif qui met les nouvelles technologies au service de la solidarité ou de l’environnement. Après plus de 100 candidatures reçues et 23 dossiers présélectionnés, voici les dix projets lauréats qui recevront chacun, en 2018, une dotation de 10 000 €.


Huit projets solidaires à destination des jeunes et des publics précaires

L‘association Dons Solidaires va développer une plateforme numérique pour permettre aux associations caritatives partenaires de gérer la distribution de produits neufs invendus aux personnes précarisées partout en France.   

Avec le site internet infos-accessibles.fr, l’association Signes de sens veut faciliter l’accès aux informations administratives pour les personnes en situation de handicap ou en situation sociale difficile. Objectif : renforcer l’autonomie des plus fragiles.

Le projet « Santé Plurielle » du Groupe SOS Solidarités aide les jeunes femmes de 18 à 25 ans victimes de parcours violents et traumatiques à retrouver un bien-être physique et mental. Via une plateforme en ligne, l’association met à disposition des professionnels médicaux-sociaux des outils qui leur permettent de mieux prendre en charge ces jeunes femmes.   

Du côté de Toulouse, le Comité d’agrément du Sol-Violette propose une application de géolocalisation qui recense les commerces qui acceptent la monnaie locale de Toulouse, le Sol-Violette, afin d’encourager une consommation de proximité responsable. 

Ikambere, ou la « Maison accueillante », a mis en place un atelier informatique pour les femmes migrantes séropositives accueillies dans leur centre de Saint-Denis (93200), afin qu’elles sachent gérer plus facilement leurs démarches administratives et de recherche d’emploi.

La Ligue nationale contre le taudis, elle, gère de nombreuses résidences sociales en Ile-de-France. Son projet est de mettre en place dans cinq de ces résidences un espace informatique pour favoriser l'accès au numérique, et de former les résidents à l’utilisation de l’outil internet.

Mes mains en or veut créer la première application pédagogique sur tablette pour les enfants aveugles et mal-voyants dès l’âge de quatre ans. Ce contenu pensé et adapté à leurs besoins sera un complément aux albums tactiles déjà produits par l’association et renforcera leur sentiment d’autonomie et d’égalité face à leurs camarades en milieu ordinaire.                                     
                                                           
Enfin, Art dans la Cité a créé pour les séjours hospitaliers le projet Illuminart, qui permet aux patients de projeter, interagir ou s’immerger dans des contenus interactifs réalisés par des artistes. Cette expérience multisensorielle vise à diminuer le stress, la douleur et le sentiment de solitude du malade, augmentant ainsi son bien-être.                                   

Deux projets qui sensibilisent à la protection de l’environnement

L’association Hirondelle nous emmène à la découverte des zones humides* avec Baludik, une application numérique qui propose de visiter des espaces naturels sous forme de jeux de piste adaptés pour les balades à pied ou à vélo. Le but : informer et sensibiliser aux enjeux liés à la préservation de l’eau.

Enfin, BioLit Junior de Planète Mer est un programme national de science participative, destiné à sensibiliser les jeunes de 8 à 15 ans en les mobilisant sur des actions concrètes d’observation du littoral.

En plus de la dotation financière, la Fondation accompagnera chacune de ces associations pour les aider à faire connaître et grandir leurs projets.


* Marais, mares, cours d’eau, fossés… Ce sont des zones avec une faune et une flore importantes, qui contribuent au renouvellement des nappes phréatiques.     

  

, , , , ,