[ENVIRONNEMENT] [EN IMAGES] Un sac plastique géant pour dénoncer la pollution

[ENVIRONNEMENT] [EN IMAGES] Un sac plastique géant pour dénoncer la pollution
Le photomontage de l'artiste portugais Jorge Gamboa de 2017, " The tip of an iceberg ", fait à nouveau le tour de la toile pour diffuser son message d'avertissement lié à la pollution par les déchets plastiques. L'artiste y a représenté un gigantesque sac plastique immergé dans l'océan dont le fond représente un iceberg. Il traduit la multitude de déchets (canettes, bouteilles en plastique, emballages) jetés dans les océans et qui contribuent à polluer la faune et la flore aquatiques. L'image a été utilisée sur de nombreuses plateformes et communautés (Reddit, Wikilinks, Pinterest, Artists Without Borders…) et par des ONG telles que Greenpeace.


 

 

Greenpeace, un acteur engagé contre la pollution maritime
 

Selon Project Aware, 64 % des détritus repêchés par les plongeurs sont faits en matière plastique. Malgré la mobilisation des organismes pro-biodiversité, la pollution reste un enjeu majeur, aggravée par la négligence des consommateurs. Le compte Instagram de Greenpeace USA a publié l'image de Jorge Gamboa avec l'avertissement : " Le plastique est en train de tuer nos océans et fonds marins " et un lien vers #breakfreefromplastic, un compte Instagram qui propose des solutions pour remplacer le plastique et réduire la pollution. Les images de #breakfreefromplastic dénoncent la pollution maritime en opérant, là encore, une altération de la faune par les déchets via un requin fait de bouteilles en plastique.


 

Reddit, Wikilinks, et Pinterest ont chacun montré leur intérêt pour " The tip of an iceberg " en relayant son photomontage sur leur plateforme
 

Artists Without Borders, une communauté qui met en avant les artistes inspirants à travers le monde, n'a pas fait exception. Intéressée par la question du recyclage du plastique, la communauté d'Artists Without Borders a notamment réalisé des oeuvres d'art faites à partir de matériaux recyclables à travers des sculptures en sacs plastique.

 

, , ,