Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[ENTRETIEN] Raphaèle Leroy, Banque de Détail de BNP Paribas

[ENTRETIEN] Raphaèle Leroy, Banque de Détail de BNP Paribas
Raphaèle Leroy est depuis plusieurs années au cœur des réflexions de BNP Paribas pour une banque plus engagée en faveur des entrepreneurs sociaux. Aujourd’hui Directrice de l'Engagement d'entreprise de la Banque de Détail de BNP Paribas, elle a notamment lancé le mouvement Act for Impact, et travaille au développement des passerelles entre écoles et entreprises. Passionnée par les sujets RSE, elle souhaite désormais voir l’engagement sociétal se déployer sur l’ensemble du territoire et chez tous les collaborateurs.


Comment êtes-vous devenue directrice de l’Engagement d’entreprise de la Banque de Détail de BNP Paribas ?

 

J’ai débuté ma carrière professionnelle sur le terrain, en région, en tant que chargée d’affaires, directrice d’agence puis directrice commerciale. J’ai ensuite conduit des projets dans la région Grand Est. En 2012, progressivement, par mes rencontres et activités du quotidien, j'ai été particulièrement sensibilisée à la cause des clients fragiles. À l’époque, nous commencions à travailler avec Crésus. Dans le même temps, BNP Paribas a lancé toute une réflexion autour de l’éthique et la responsabilité des banques dans une société en pleine mutation. Nous avons travaillé avec des experts et des leaders d’opinions afin de cibler de nouvelles pistes d’actions autour de la responsabilité sociale et environnementale. Nous commencions à réfléchir à la manière d'encourager l’entrepreneuriat social. Avec la création d'un département RSE, puis d'une direction de l'engagement d'entreprise au sein de la Banque de Détail en France, la banque a nourri deux ambitions majeures : allier business et impact, et donner à chaque collaborateur l’envie de s’impliquer. J’ai finalement été nommée directrice de l’Engagement d’entreprise de la Banque de Détail de BNP Paribas en France au mois de janvier dernier (18).

 

Pouvez-vous nous expliquer le mouvement Act for Impact ?

 

Act for Impact incarne l’ensemble des actions de BNP Paribas en faveur de l’entrepreneuriat social. Il conjugue plusieurs solutions pour maximiser l’impact des entrepreneurs sociaux, autour de quatre leviers d’action principaux : le développement de nouvelles formes de financement adaptées aux modèles économiques des entrepreneurs sociaux, l’organisation en région de rencontres “Act for Impact” destinées aux acteurs de l’ESS, le renforcement des fonds propres pour les entrepreneurs sociaux, et enfin la création d’un outil permettant d’évaluer leur impact social. Il est né dans la continuité de nos services déjà instaurés depuis 2014, année de lancement de nos premières initiatives en faveur des entrepreneurs sociaux. À l’époque, nous avions demandé à des chargés d’affaires installés en région de réfléchir à une vision plus impactante socialement de l’entreprise. S’en sont suivies des évaluations d’impact et une mutation progressive de notre stratégie vers un modèle plus engagé pour les entrepreneurs sociaux, puis la création d’une direction de l’engagement. Aujourd’hui, nous voulons aller plus loin avec Act for Impact, puisque nous nous fixons l’objectif d’accompagner un nouvel entrepreneur sur quatre en France d’ici 2020, dans divers domaines d’action (i.e. accès à l’emploi, microfinance et soutien à l’entrepreneuriat, accès au logement, accès à la santé et maintien de l’autonomie, accès à l’éducation et l’égalité des chances, protection de l’environnement et actions de lutte contre la précarité).

 

Quelle est la valeur ajoutée d’une démarche RSE pour une entreprise ?

 

En conciliant l’impact et le business pour un futur meilleur, nous donnons aux collaborateurs une vraie vision et du sens. L’objectif, c’est que chacun ait un impact au quotidien, et soit fier de travailler sur ces sujets. L'activité de Banque de Détail fait face à de nombreuses mutations : la digitalisation change beaucoup de choses et soulève des interrogations, mais l’humain reste primordial. En agissant sur le territoire, les collaborateurs ont un impact, car ils contribuent au développement local et nouent des liens de proximité, lesquels vont permettre à leur tour de développer l'activité et de la valeur. Parallèlement, la RSE est une manière de rendre l’entreprise plus attractive. De plus en plus de clients, de talents, attendent des entreprises qu'elles soient des acteurs économiques responsables. Les talents (i.e : des salariés ayant un fort potentiel d’engagement, de leadership et de rayonnement au sein d’une entreprise) regardent aussi de plus en plus souvent si nous avons des valeurs et nous investissons sur ce sujet. De fait, nous souhaitons aider les entreprises à se transformer et faire leur transition énergétique, car elles ne sont plus seulement valorisées sur leur performance financière. Pour preuve, la Banque de France est en train de faire évoluer ses grilles de notation en intégrant des critères d’Environnement Sociaux et de Gouvernance (ESG). Et aujourd’hui, la performance sociale entraîne la performance financière. Pour les aider, nous faisons fonctionner nos réseaux et connectons les acteurs entre eux.

 

Quel est aujourd’hui votre regard sur la RSE ?

 

La RSE aujourd’hui existe mais, je voudrais que l’envie d’avoir un impact positif soit intrinsèque à l’exercice de tous les métiers et que chacun agisse naturellement sur les sujets d’engagement. La RSE ne doit plus être perçue comme une cerise sur le gâteau ou un supplément d’âme.

, , , , , ,