Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[SOCIAL TECH] Le CICR sensibilise à la guerre avec l’application Enter the Room

[SOCIAL TECH] Le CICR sensibilise à la guerre avec l’application Enter the Room
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a lancé avec l’agence d’innovation digitale Nedd l’application “Enter the Room”, destinée à sensibiliser par le biais d’une expérience immersive en réalité augmentée aux horreurs de la guerre. Un dispositif encore peu exploité à cet effet, qui devrait permettre de toucher un nouveau public, plus jeune et plus connecté.


Une expérience immersive téléchargeable gratuitement pour sensibiliser à la guerre

Une chambre d’enfant sortie tout droit d’un catalogue, où se mêlent jouets et couleurs chatoyantes. C’est le décor posé par le CICR pour l’environnement de sa nouvelle application, “Enter the Room”. Au fil de l’expérience, l’espace virtuel se détériore, marqué par l’impact de quatre années de guerre dont l’utilisateur peut ressentir les effets grâce à un environnement totalement immersif. Une initiative ludique qui permet d’attirer l’attention sur un constat bien plus amer : aujourd’hui, environ 65 millions de personnes dans le monde fuient un conflit - dont 75% en milieu urbain. “Les conflits ont des effets dévastateurs sur les populations, en particulier sur les enfants. Nous espérons que cette application immersive permettra aux gens de se confronter directement à la réalité de la guerre, commente le président du CICR, Peter Maurer. Cette histoire vient nous rappeler de manière tragique que la guerre urbaine, en plus de détruire des chambres d’enfants et leurs maisons, fait aussi basculer leur vie”.

La réalité augmentée, le réalisme au service de l’empathie

Très apprécié de la génération Y, c’est, selon Charlotte Lindsey-Curtet, directrice de la communication et de la gestion de l’information au CICR, la première fois que la réalité augmentée est utilisée “pour montrer les conséquences des conflits urbains”. Une manière différente de toucher les populations, rendue possible par l’agence d’innovation digitale Nedd, qui a développé l’application, téléchargeable gratuitement. Le projet a ensuite été pitché auprès d’influenceurs, de journalistes activistes et d’experts en réalité augmentée. “L’avantage de l’application, c’est que tout le monde peut l’avoir sur son téléphone, nous pouvons élargir notre audience et créer de l’empathie à une échelle plus globale”, conclut Christoph Hanger, des relations publiques d’ICRC.

, , , , , , ,