Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Un nouvel élan pour l'Alliance Dynamique !

Un nouvel élan pour l'Alliance Dynamique !
La Convention Alliance Dynamique a réaffirmé le 27 juin l’engagement du Groupe La Poste auprès de ses partenaires de l’ESS, afin de se projeter vers de nouvelles coopérations et de construire ensemble, à partir des territoires, des réponses aux enjeux sociétaux d’aujourd’hui : la cohésion sociale & territoriale, l’émergence d’un numérique éthique et responsable, ainsi que la transition écologique et énergétique. Cette journée a confirmé les orientations prises par le groupe depuis 2014. En effet, le programme Alliance Dynamique a instauré une relation de confiance et favorisé la co-construction d’actions entre le Groupe et ses partenaires, au niveau local et national, en particulier dans le domaine des lieux partagés, du mécénat de compétences et des achats responsables.


3 temps ont rythmé cette convention :

Le récit d’hier à aujourd’hui : après la restitution de l’étude du RAMEAU, 3 dirigeantes associatives ont illustré les projets territoriaux, soutenus dans la durée par la Poste : les Jardins de la Montagne Verte, jaccede.com et les Comptoirs de Campagne. Ces expériences ont démontré à la fois « les lignes de fragilité et de puissance de l’Alliance Dynamique », selon Muriel BARNEOUD, Directrice de l’Engagement Sociétal du Groupe La Poste ;

 

Les défis collectifs d’aujourd’hui : des ateliers ont rassemblé la centaine de partenaires ESS et de postiers, venus valider ensemble les enjeux communs, articulés avec les thèmes de l’engagement sociétal du groupe : la transformation numérique, la cohésion territoriale et les transitions écologiques. « Les propositions exprimées vont alimenter la future feuille de route du programme Alliance Dynamique », a annoncé Anne-Marie JEAN, Directrice déléguée à l’ESS et aux dynamiques des territoires du Groupe La Poste ;

 

Tournons-nous vers demain : une table ronde, animée par Charles-Benoît HEIDSIECK, a apporté un éclairage sur les modèles inspirants d’alliances sociétales. Hugues SIBILLE a insisté sur le fait que les alliances sont des leviers majeurs pour « réapprendre à vivre ensemble ». Au travers des orientations de la fondation La France s’Engage, François SOULAGE a dessiné un chemin possible de financement, d’accompagnement et d’essaimage sur 3 ans. François-Marie GESLIN a évoqué la démarche apprenante encouragée par le fonds d’innovation AG2R LA MONDIALE, précurseur de l’investissement sociétal. Au-delà du financement, c’est un accompagnement sur mesure - de cabinets de consultants en stratégie - qui a facilité le changement d’échelle d’innovations sociétales. Pour pérenniser leurs activités, les structures ESS ont également besoin d’un accompagnement culturel, pour continuer à donner du sens tout en intégrant la transition numérique, a souligné Jeanne BRETECHER. Construire au service des territoires est inscrit dans l’ADN de la Caisse des Dépôts. Marianne FAUCHEUX a témoigné des initiatives de la Caisse des Dépôts : le HubESS, plateforme numérique pour rendre lisible et visible l’offre d’accompagnement en région et au national, ainsi que le groupe de travail des investisseurs sociétaux, qui facilite les actions au plus près des spécificités des territoires.

Pour conclure cette journée, Christophe ITIER a dessiné les perspectives des acteurs de l’ESS, au regard des grands axes les concernant de la loi PACTE et du « French Impact », l’accélérateur d’innovation sociale. La prochaine étape de ce programme va porter sur le soutien au développement et à l’ingénierie sur les territoires.

C’est avec fierté et détermination que Philippe WAHL, PDG du Groupe La Poste, a confirmé l’engagement du groupe auprès des acteurs de l’ESS. Après avoir évoqué de nombreuses voies à développer ensemble, il a réaffirmé le soutien de l’ensemble du groupe et de ses postiers auprès des partenaires de l’ESS, avant de relever LE principal défi à relever : l’innovation. Car le groupe fait appel au tiers secteur pour inventer ensemble des solutions à la hauteur des enjeux. Il a précisé que si l’ESS oublie qu’elle est un moteur pour inventer et innover, elle court un risque important. Dans le cadre de la cohésion sociale, Philippe WAHL a rappelé que le Groupe La Poste dispose de la puissance humaine et numérique pour être un acteur majeur de la Silver Economie et pour innover pour la société et les territoires en coopération avec l’ensemble des acteurs.

Gageons que ce nouvel élan de l’Alliance Dynamique aura des impacts très concrets sur les territoires dès les prochains mois !

, , , , ,