Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

La Fondation du Groupe ADP se mobilise contre l'illettrisme au travail

La Fondation du Groupe ADP se mobilise contre l'illettrisme au travail
La Fondation du Groupe ADP se mobilise contre l'illettrisme au travail aux côtés de l'ANLCI et de #STOPILLETTRISME et organise un colloque "Illettrisme en milieu professionnel : comment passer du tabou à l'action ?". L'événement, placé sous le haut patronage de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, aura lieu le 13 septembre 2018 au ministère de la Transition écologique et solidaire.


La Fondation du Groupe ADP, sous l'impulsion de son Président, Augustin de Romanet, a fait de la question de la lutte contre l'illettrisme un enjeu prioritaire. Aussi, à l'occasion de la 5e édition des Journées nationales d'action contre l'illettrisme, qui se tiendront du 8 au 15 septembre 2018, elle organise aux côtés de l'Agence Nationale de Lutte Contre I'Illettrisme (ANLCI) et de l'association #STOPILLETTRISME, premier et unique réseau solidaire d’entreprises engagées pour lutter contre l’illettrisme et l’analphabétisme dans l’emploi, un colloque pour sensibiliser les acteurs du monde professionnel à ce fléau sous-estimé, voir méconnu en entreprise.

 

Dans une économie marquée par la rapidité des évolutions numériques, techniques et d’organisation, les entreprises et les salariés sont confrontés à de nombreux changements. Pour certains salariés et plus particulièrement pour ceux qui ne maîtrisent pas les compétences de base (lire, écrire, compter…), ces changements peuvent être synonymes de difficultés professionnelles et sociales.  

 

En effet, nombreux sont celles et ceux qui après avoir été scolarisés ne maîtrisent pas ou plus les simples compétences de base que l’on considère pourtant comme acquises une fois pour toutes par tous ceux qui ont fréquenté l’école. Un problème sous-estimé dont l’enquête conduite par l’INSEE en partenariat avec l’ANLCI a révélé l’ampleur : 2,5 millions de personnes seraient en situation d'illettrisme en France. Parmi elles, plus de la moitié seraient en emploi.

 

Comprendre une consigne écrite laissée par un collègue, prendre des notes lors d'une réunion, vérifier le calcul d'un stock… Des tâches anodines pour tout un chacun mais qui s'avèrent être un calvaire pour celles et ceux qui ne maîtrisent pas les compétences de base. Pour dissimuler leurs difficultés tout en accomplissant leurs missions, la plupart développent des stratégies de contournement qui requièrent notamment une mémoire phénoménale.

 

Face à ces constats, ce colloque sera un moment privilégié pour sensibiliser et informer les acteurs du monde professionnel sur les méthodes et actions à mettre en place au travers de témoignages d'une vingtaine d'intervenants issus du secteur privé et public, dirigeants d'entreprises de grands groupes et PME, responsables de ressources humaines, organismes de formation professionnelle et d'insertion, associations et partenaires sociaux. Cette journée se clôturera par la signature de la charte d’engagements #STOPILLETTRISME associant des entreprises et organismes manifestant leur volonté de travailler sur ces sujets grâce à la mise en place d'actions concrètes.

 

Pour en savoir plus sur le colloque cliquez ici 

 

, , ,